Mahébourg mon amour

Avec le soutien de

Mahébourg, ce village au charme si naturel avec tant de vestiges du passé s’apprête à nous accueillir à bras ouverts ce samedi 12 septembre 2020. Le devenir de Mahébourg nous interpelle aujourd’hui. Comme pour toute destinée individuelle, nous nous interrogeons sur le sort réservé à ce village touché par ce désastre écologique dont il aurait bien pu être épargné, n’était-ce l’incompétence et l’inaction criminelle du gouvernement.

Mahébourg, dont les petits commerces à tous les coins de rue du village témoignent de la débrouillardise des habitants. Mahébourg avec ses pêcheurs, ses plaisanciers, ses femmes au foyer qui, avec de la fierté au fond des yeux, n’ont pas hésité à lever la tête pour se faire entendre face à la folie d’un pouvoir insensé.

Aussi, ne dit-on pas que l’amour donne des ailes ? Qui peut mieux en témoigner que Michel Bavajee, plus connu sous le nom de Zulu ? Sa chanson dont les paroles ont été écrites par Sedley Assonne vous prend littéralement aux tripes. Zulu parvient, grâce aux mots de notre quotidien, à nous faire voyager dans son univers. Cet amour quasi charnel qu’il entretient avec son village, nos dirigeants peuventils le comprendre? Eux qui ne s’y connaissent qu’en espèces trébuchantes, auront-ils l’âme déchirée en écoutant cette chanson ?

Sentez-vous, Messieurs les dirigeants à quel point cette chanson sent bon la mer, le soleil et l’amour en contraste avec l’odeur putride du communalisme dont vous cherchez vainement à nous abreuver? Effectivement cette chanson de Zulu, aussi solaire soit-elle, traduit la colère des Mauriciens face au déni de nos dirigeants. Elle est emblématique car c’est la réponse des vrais patriotes face aux insignifiantes machinations de ceux qui prétendent présider à nos destinées.

Comme moi, beaucoup de Mauriciens portent davantage les Mahébourgeois dans leur cœur depuis qu’ils ont démontré ce que c’est que la Force, la vraie.

Mahébourg prendra un autre cachet ce samedi 12 septembre 2020 parce que c’est la première fois après si longtemps (excepté la marche citoyenne du 29 août dernier) que nous reverrons un rassemblement réunissant notre diversité, démarche inspirée d’un même esprit et d’un même but.

Cela fait déjà plus d’un demi-siècle que le glas a sonné pour le colonialisme. Le moment est venu maintenant de congédier ceux qui, en 2020, persistent à nous traiter comme des colonisés. Le peuple de l’île Maurice ne saurait rester insensible aux cris de douleur de leurs sœurs et frères mahébourgeois face à la destruction de leur gagne-pain et la défiguration de leur mode de vie.

Mahébourg mon amour, nous répondrons tous présents au rendez-vous avec notre histoire.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x