Quand l’homme rencontre l’homme

Avec le soutien de

Le sport est une dépense énergétique, une association de muscles tendus dans un même effort. Il n’est à ce titre ni éducatif, ni social en soi. C’est le cadre dans lequel l’activité sportive se pratique qui permet aux pratiquants de dépasser l’affrontement et la compétition pour développer des comportements respectueux de leurs concurrents ou de l’environnement.

Malgré l’apparition de nouvelles formes de sociabilité, s’il est une forme d’appartenance qui traverse les époques, c’est bien celle du club : l’association de personnes partageant les mêmes idéaux et les mêmes goûts. L’association sportive résulte toujours d’une volonté, d’un désir de se rassembler, de se regrouper. La notion d’appartenance est au centre de la logique associative. Avec ses symboles – couleurs du club, insigne, devise, chanson, bulletin ou encore rituels d’admission – et son code de reconnaissance qui sont aussi un moyen d’affirmer et de revendiquer une identité qu’elle soit locale, régionale, sociale, professionnelle ou idéologique.

Une telle association est synonyme d’alliance, voire de secours. Nombre de clubs et d’associations sont perçus et conçus comme de véritables familles, avec tous les aspects protecteurs et bienveillants que cette notion implique. Les idées de camaraderie et de solidarité sont au centre du développement associatif, véritable foyer de sociabilité. Les adhérents participent à la vie sociale, nouent de nouvelles relations distinctes de celles de la famille ou du travail et vivent cette notion selon laquelle le sport est un des modes par lesquels l’homme rencontre l’homme.

Sport universel et populaire, le football peut jouer un rôle éducatif, citoyen et social dans notre société, des deux côtés de la pelouse. En promouvant les comportements responsables, la notion d’intérêt général et le civisme. Il contribue ainsi à respecter l'épanouissement de chacun, joue un rôle éducatif, véhicule un message de citoyenneté, prévient contre toutes dérives, participe à l'intégration sociale, inculque des principes moraux et favorise les actions décidées par le club.

Le sport constitue par nature une pratique sociale. L’activité sportive joue un rôle essentiel dans l’éducation à la citoyenneté et la valorisation de l’activité bénévole. En ce sens, c’est aussi une excellente école du bénévolat. Ces vertus sociales se révèlent à travers les activités organisées et qui sont un véritable terrain d’apprentissage pour les jeunes en matière de gestion de groupe et de prise de responsabilités habituellement accordées aux adultes.

A une époque où des pratiques de plus en plus consuméristes et individualistes remettent en cause la notion même d’idéal et de valeurs, un fan club a atteint son objectif s’il est parvenu à revaloriser le rôle de la pratique sportive et en faire un outil de socialisation, d'intégration, de mixité sociale et de liens intergénérationnels.

L’évolution des mentalités, des représentations et des pratiques culturelles est un processus jamais interrompu. Mais elle n’en repose pas moins sur des principes immuables que relient entre eux le fil invisible de la fraternité humaine.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x