Journée internationale des douanes : «Smart Customs»

Avec le soutien de

La Journée internationale des douanes est célébrée chaque année le 26 janvier afin de reconnaître le rôle des douaniers dans le maintien de la sécurité des frontières. Elle met l’accent sur les conditions de travail et les défis auxquels les agents des douanes sont confrontés. La douane mauricienne a toutes les raisons de célébrer intelligemment cette journée. Des initiatives majeures ont été prises avec succès pour une douane «smart»

Au cours des vingt dernières années, la douane mauricienne a entrepris plusieurs réformes pour se positionner comme une douane de classe mondiale. De la déclaration entièrement manuelle, au Sydonia (un système douanier automatisé) en passant par la déclaration électronique 24/7 et au paiement électronique, nous sommes parvenus à la déclaration verte pure. C’est-à-dire sans papier.

Au cours des vingt dernières années, la douane mauricienne a entrepris plusieurs réformes pour se positionner comme une douane de classe mondiale.

Kunio Mikuriya, secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), a annoncé, le 8 novembre 2018, que 2019 serait consacrée à la circulation transfrontalière rapide et sans heurt des marchandises, des personnes et des moyens de transport. Le slogan choisi est : «Frontières intelligentes et transparentes pour le commerce, le voyage et le transport».

Chaque année, l’OMD choisit un thème qui intéresse la communauté douanière internationale. De la promotion de la connectivité, en passant par la protection de l’environnement ou du partenariat commercial et de la recherche du savoir et des douanes numériques. Le thème pour 2019 est : «Smart Customs».

(i) Sécurité

Les douanes, les agences gouvernementales partenaires et les opérateurs économiques sont invités à poursuivre l’objectif commun d’améliorer la sécurité de la chaîne d’approvisionnement.

(ii) Performance

Mesurer les performances réelles des douanes en matière de facilitation des échanges et de contrôle des frontières et évaluer les performances globales de l’organisation.

 (iii) Automatisation

 La douane devrait renforcer les mesures visant à exploiter les technologies de pointe afin d’améliorer ses processus, ses services et ses performances globales.

 (iv) Gestion des risques

 Un cadre de gestion des risques reposant sur des données intelligentes permet aux administrations des douanes d’être plus efficaces à tous les niveaux.

 (v) Axée sur la technologie

 La perturbation numérique a créé de nouvelles opportunités et de nouveaux défis pour les douanes, entraînant ainsi la nécessité d’explorer l’utilisation d’autres technologies de l’information et de la communication.

L’OMD joue un rôle très important dans la réflexion en provoquant la croissance du commerce international légitime. À Maurice, les gens perçoivent les douanes comme un percepteur de recettes. Ce n’est qu’une partie du travail. En réalité, 80 % du code HS est détaxé. Les douanes ne perçoivent que 13 % du revenu national, contre 70 % il y a une vingtaine d’années. Néanmoins, les responsabilités et la charge de travail sont plus lourdes et plus exigeantes qu’auparavant.

De nos jours, les douanes sont davantage axées sur la protection de notre pays. Les défis à relever pour lutter contre le commerce illicite, le trafic de drogue et la protection des droits de propriété tout en étant centrés sur la facilitation des échanges. Les douanes jouent un rôle essentiel dans la facilitation des échanges et des voyages, dans la simplification, la normalisation et l’harmonisation des procédures frontalières et dans la sécurisation des frontières.

Il est donc primordial que les douanes prennent l’initiative de consolider et d’amplifier les efforts en cours pour faciliter la circulation transfrontalière des marchandises et des personnes, transformant ainsi la mondialisation en une force positive. À cette fin, l’OMD s’engage à promouvoir la transformation des frontières en «frontières Smart», les douanes jouant le rôle de centre de connexion et de coordination.

Dans ce contexte, les douanes introduisent le concept de frontières intelligentes pour renforcer les efforts déployés par l’ensemble du gouvernement pour faciliter le commerce et les voyages et atténuer les menaces inhérentes aux flux transfrontaliers de marchandises, de personnes et de moyens de transport.

«Travailler intelligemment signifie être prêt à réorganiser ces processus tout en appliquant de nouvelles technologies et en créant une chaîne de valeur mondiale interconnectée qui favorise la croissance économique de manière inclusive. Les douanes devraient être le point central de connexion et de coordination pour faire en sorte que le commerce, les voyages et les transports deviennent homogènes, que le commerce légitime soit facilité et que les frontières soient sécurisées», a déclaré le secrétaire général Mikuriya.

De nombreux outils, instruments et initiatives de l’OMD ont été mis au point et seront encore améliorés afin d’aider les administrations des douanes à effectuer la transition vers les frontières «smart». Avec la propagation rapide de la mondialisation, le commerce international, les flux d’investissements transfrontaliers sont de plus en plus considérés comme les principaux éléments du marché mondial. Étant donné que le commerce international est un vecteur de développement économique, les administrations des douanes peuvent jouer un rôle important dans le renforcement de la prospérité économique en assurant la sécurité du climat des affaires.

Parmi les autres problèmes de sécurité à la frontière qui sont traités, citons le renforcement des contrôles exercés sur les passagers grâce à la mise en œuvre prévue du système d’information préalable sur les voyageurs et l’application stratégique du contrôle des échanges commerciaux. Lorsque nous parlons de réforme de la douane, nous devons comprendre que ce secteur, tout au long de son histoire, a été dans un processus de réforme perpétuel. Avec son association avec le commerce, il s’agit d’un dynamisme permanent qui évolue avec la tradition culturelle et les façons de faire des affaires.

La douane mauricienne a parcouru un long chemin et a dirigé la réforme visant à mettre en œuvre la normalisation internationale. Elle est la première institution à Maurice à mettre en place un système informatique pleinement respecté dans le monde. La douane mauricienne est la première au monde à mettre en œuvre et à exploiter le système de déclaration électronique 24 heures sur 24, sept jours sur sept, avec des échanges de données jusqu’au paiement électronique.

Finalement, je félicite tous les officiers et responsables de la douane mauricienne en cette journée spéciale en espérant qu’ils continueront à évoluer vers un plus grand professionnalisme, conformément aux meilleures pratiques internationales. Ce- la, afin de faciliter le commerce international, le trafic des passagers et renforcer les contrôles efficaces exercés sur les entreprises en toute sécurité.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x