Overdose d’émotions !

Avec le soutien de

Pour une première journée dans cette phase de groupes de la Ligue des champions, nous pouvons dire que nous avons eu notre dose d’émotions. Entre la victoire à l’arraché des Reds de Liverpool aux dépens du Paris Saint-Germain, le but inespéré de Roberto Firmino dans les arrêts de jeu, le huitième triplé de Lionel Messi en C1, la surprenante victoire de Lyon face à Manchester City, le retour en grâce de Paul Pogba (auteur d’un doublé face aux Young Boys de Suisse), le carton rouge de Cristiano Ronaldo avec la Juventus et sans compter la bonne entrée en matière du champion en titre, le Real Madrid, tombeur de l’AS Roma sur le score net et sans bavure de 3-0… les amateurs du ballon rond en ont eu pour leur argent !

Ces deux jours de compétition, nous les avons vécus intensément. J’imagine que vous aussi. Les victoires des Reds et des Devils sont sur toutes les lèvres car la rivalité entre les supporters de ces deux clubs est aussi forte même en dehors de la Premier League. Au bureau, j’ai entendu un fan de Liverpool chambrer un autre de Manchester United en disant : «Faire dominer avec Young Boys de… Souillac alors que Liverpool a sué, en livrant un match exemplaire face au PSG» !

Il est, certes, vrai que les adversaires de ces deux clubs anglais ne sont pas comparables. Liverpool a été forcé de sortir le grand jeu contrairement à Manchester United. En étant menés 2-0 (après seulement 36 minutes de jeu), personne ne pouvait imaginer que les Parisiens allaient revenir dans le match. Le choix tactique de Klopp de faire entrer son joker Roberto Firmino dans le dernier quart d’heure (même malgré une vilaine blessure contractée à l’œil face à Tottenham samedi – voir photo légendée) a été payant. Le Brésilien surgira dans les arrêts de jeu pour inscrire un but à l’aveugle. Une réalisation décisive qui a évidemment réjoui les fans, son entraîneur, mais aussi ses coéquipiers. «Je pense que Roberto Firmino n’a pas besoin de son oeil pour marquer, donc je le lui ai dit. Je lui ai envoyé un message», a confié Sadio Mané, son coéquipier de club. Même si je ne suis pas fan de Liverpool, c’est surtout ce match qui a été le plus percutant et le plus spectaculaire émotionnellement sur les seize joutes de cette première journée.

Signalons au passage que sur les quatre clubs anglais engagés dans cette compétition, deux d’entre eux n’ont pas connu les mêmes succès. Tottenham, battu 2-1 par l’Inter Milan, et Manchester City, qui a courbé l’échine 1-2 face à une surprenante équipe de Lyon. Autant dire que les choses ne s’annoncent guère reluisantes pour les Spurs et les Citizens qui n’ont plus droit à l’erreur lors de leurs prochaines sorties, programmées durant la première semaine du mois d’octobre.

Mais, à bien y voir, les carottes semblent déjà cuites pour les hommes de Mauricio Pochettino qui accueilleront, de surcroît, le FC Barcelone (le favori pour le titre), le mercredi 3 octobre. Tottenham, qui a décroché en Premier League (avec deux défaites consécutives face à Watford et Liverpool respectivement), n’y arrive plus. Mais il devrait refaire surface cette semaine face à Brighton & Hove Albion en championnat.

Manchester City, de son côté, aura peut-être plus de chances que les Spurs. Malgré cette défaite face à Lyon, Pep Guardiola et les siens affronteront Hoffenheim, un club qui paraît, sur le papier, moins armé que les Citizens. D’ailleurs, le club allemand a concédé le nul 2-2 face au Shakhtar et c’est certain que Man City possède les ressources nécessaires afin d’envisager de battre ses deux prochains adversaires dans ce groupe…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires