Je proteste !

Avec le soutien de

Dans La Vie catholique du 11 mars, un groupe de cinq personnes annonce qu’ils font une collecte d’argent pour réparer les tombes du cimetière de Port-Louis ouest. Et deux photos dénoncent l’état de délabrement des tombes. Il est hors de question que je donne un sou pour cette «oeuvre» - salutaire à juste titre. Je refuse parce que je ne vois pas la pertinence de cette quête. Je refuse parce que je ne veux pas me retrouver dans l’obligation de réparation qui ne relève pas de mes devoirs - ni de petite fille de grand-père, ni de catholique. Je ne suis pas là pour suppléer aux responsabilités de la mairie de Port-Louis.

«La priorité est d’arrêter la profanation et le piratage des tombes.» Qu’ai-je à faire là-dedans ? Suis-je supposée être responsable de restauration de tombes profanes ? Je n’ai jamais été responsable de l’entretien du cimetière ! Mais que se passe-t-il réellement dans cette affaire ? La raison de réparer les tombes me paraît une option à courte vue. Ce qu’il faut dénoncer, et avec force, c’est l’incurie de la mairie. Et plus haut, celle du gouvernement central.

Selon Le Petit Robert : Incurie = manque de soin, d’organisation. Voir laisser-aller, insouciance, coupable. Oui, coupable ! Une insouciance de cette envergure de plusieurs années. Elle est programmée alors ? Voulue ? Mise à exécution ? Et n’allez pas croire que je parle que pour les Blancs !

Arrêtez avec les mots ! Arrêtez de faire croire que vous croyez à ce que vous dites ! C’est horrible à la fin !

Dans ces mots de «vivre-ensemble» oui, il y a une part de vérité. Mais c’est seulement une part. Il y a une autre part qui jure avec la première : l’état de délabrement du cimetière… des cimetières, Curepipe aussi ! Théâtre de Port-Louis, Plaza, Hôtel de ville de Curepipe, Citadelle, et autres vestiges de NOTRE patrimoine, ce sont des signes de «vivre-ensemble » ? Quel est le Mauricien assez imbécile pour avaler ces couleuvres ?

Si le «vivre-ensemble» est vraiment vrai, mettez une garde pour empêcher les voleurs d’entrer. Et dites aux signataires de la pétition : «Mêlez-vous de vos affaires. Le gouvernement se charge de la restauration.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires