Bitcoin: depuis le temps qu’on vous le dit !

Avec le soutien de

 N°1

Évolution du prix du bitcoin depuis le 19 juillet 2010.

N°2

Évolution du prix du bitcoin ces trois derniers mois.

Regardez bien les graphiques ci-dessus.

Le premier (graphique n°1) montre l’évolution du «prix» du bitcoin depuis le 19 juillet 2010, date à laquelle le bitcoin faisait son entrée dans notre monde, au prix de… $ 0,06. Il illustre une longue période d’indécision ou de progression calme. Le 25 novembre 2013, une petite fièvre mène le bitcoin à $ 979, mais subséquemment, le prix chute jusqu’à un creux de $ 231 et ce prix de novembre 2013 ne sera retrouvé qu’à la fin de janvier 2017, c’est-à-dire, 38 mois plus tard.

Puis, c’est l’explosion spéculative dans toute sa gloire et dans toute sa bêtise ! Aucun critère objectif, aucune considération raisonnée, aucune «valeur intrinsèque», aucun modèle transparent ne pourront jamais expliquer la folle ascension du prix du bitcoin de $ 1 000 à $ 19 343 en 10 mois et demi – sauf pour la spéculation, alimentée par des fonds importants de hedge funds et de banques en mal de rendement anormal !

Le second graphique (graphique n°2) se focalise sur les trois derniers mois et montre combien une ascension spéculative déraisonnable peut mener à une chute de valeur tout aussi spectaculaire. Ainsi, la «pointe» absolue de $ 19 343 atteinte le 16 décembre 2017, à la veille de Noël, est suivie d’une perte de valeur de… 64 % en seulement 7 semaines !

Et ce n’est peut-être pas fini, maintenant que les hackers se mettent de la partie, que les autorités chinoises veulent bloquer toutes les opérations sur le bitcoin, que le directeur de la Securities and Exchange Commission des États-Unis a déclaré au Sénat que la cryptomonnaie ne peut marcher qu’à condition d’être «intégrée dans le système financier» et que quatre grosses banques, la JP Morgan, la Bank of America, la Citi et la Capital One interdisent désormais l’achat de cryptomonnaie avec leurs cartes de crédit ! On les comprend ! Imaginez si quelqu’un a utilisé sa carte de CRÉDIT pour acheter du bitcoin en novembre et décembre 2017 et qu’il faut maintenant passer à la caisse !

Si on ajoute à cela les déclarations négatives du ministre des Finances de l’Inde Arun Jaitley et des autorités monétaires de la Corée du Sud, entre autres, on peut voir se profiler à l’horizon une débandade de moutons de panurge qui ne promet rien de bon non plus…

Depuis le temps que l’on vous dit que c’est du vent spéculatif, que ces crypto monnaies sont plus cryptiques que monnaies et que la spéculation est toujours dangereuse pour le portefeuille !

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires