Qui a utilisé l’ADSU pour nuire à la commission Lam Shang Leen…

Avec le soutien de

Sonnons l’alerte ! Quelque chose de grave vient de se produire aux Casernes centrales, où cohabitent plusieurs clans de policiers rivaux, dont certains sont gangrenés par la mafia. La discrétion autour du témoin-vedette de la commission sur la drogue, qui a fait, in camera, de graves allégations contre deux proches du pouvoir, a purement et simplement volé en éclats sans que l’on s’en émeuve.

Pourtant, l’appel qui a mobilisé une équipe de l’ADSU pour débarquer, le 13 octobre, chez le témoin-vedette, dont l’identité avait été jalousement conservée (pour des raisons de sécurité), provient ni plus ni moins des… Casernes centrales !

C’est ce que révèlent nos sources. Bien évidemment, ce genre d’informations ne proviendraient jamais du Police Press Office de l’inspecteur Shiva Coothen, un redoutable propagandiste (mais qui hélas se mélange souvent les pinceaux). Ces informations nous ont été confiées par des personnes soucieuses de mettre un frein au trafic de drogues dures à Maurice – trafic qui a infiltré nombre de nos institutions.

Récapitulons. L’on s’interrogeait sur les raisons ayant poussé l’ADSU à débarquer chez le témoin deux jours après son audition devant Lam Shang Leen. La commission a été «très agacée» par cette fouille en bonne et due forme. Car l’exercice avait «mis en péril» l’identité du «témoin mystère». Les responsables de l’ADSU, ayant compris qu’ils avaient été utilisés, n’en reviennent toujours pas…

Si, au départ, on pensait que des officiers de l’ADSU avaient agi par esprit de revanche pour intimider le témoin-vedette, c’est après vérification que l’on a compris ce qui s’est réellement passé.

Le bureau d’un haut gradé des Casernes, proche du présent régime, a demandé à l’ADSU de faire une descente dans l’Est, et a donné l’adresse du témoin. Dans quel but ?

Il nous revient que toute l’affaire a été montée de toutes pièces. Dans un but de riposter contre la commission Lam Shang Leen. Le message envoyé est le suivant : vous voulez notre peau, mais nous, on fait tout pour vous nuire, pour faire fuir votre témoin, et ainsi faire tomber toutes les preuves rassemblées patiemment contre deux politiciens proches du Sun Trust. Le drame, c’est qu’il n’existe aucune protection contre les lanceurs d’alerte comme le témoin-vedette. Aujourd’hui, la vie de ce dernier est en danger à cause de tactiques mafieuses. L’autre drame, c’est que des proches du pouvoir vont tout faire pour que la commission Lam Shang Leen ne débouche sur rien…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires