Iront-ils jusqu’au bout ?

Avec le soutien de

Les Blues de Chelsea peuvent-ils louper le titre de champion d’Angleterre alors qu’il ne reste plus que sept journées avant le dénouement final de la Premier League ? Le club londonien ne compte plus que sept points d’avance sur son plus proche concurrent, Tottenham (75 contre 68) – du reste, le seul club qui peut encore venir défier l’actuel leader au pointage. Man City, 3e, accuse, quant à elle, quatorze points de retard sur Chelsea.

Depuis ces dernières semaines, nous avons trouvé, sur le terrain, un Tottenham revigoré, plus entreprenant, plus concentré et mieux structuré. Ce club-là n’a enregistré qu’une défaite depuis le 15 décembre dernier, soit lors de ses seize dernières rencontres de Premier League (avec à la clé 40 buts inscrits sur cette période). Du coup, les Spurs possèdent la troi­sième meilleure attaque et sont la meilleure défense du champion­nat (que 22 buts encaissés).

Cette équipe impressionne. Elle cartonne avec ses deux meil­leurs buteurs que sont Bamidele Alli et Harry Kane. Cette saison, elle caresse le rêve de briguer un titre de champion d’Angleterre ainsi que celui de la FA Cup (elle disputera, d’ailleurs, les demi-finales de cette coupe le samedi 22 avril face à… (Devinez qui ?)… Chelsea.

Pour la petite histoire, les Spurs ont remporté deux fois seulement le titre en Premier League. Cela remonte ! Ce fut durant les saisons 1950/51 et 1960/61. 56 ans déjà que le club court après une consé­cration au niveau national ! Mais Tottenham peut s’enorgueillir toutefois d’avoir brandi, en deux occasions, la Ligue Europa (ce fut en 1972 et en 1984).

Tottenham a beaucoup investi ces dernières années. Son effectif a connu un sérieux lifting avec l’arrivée de joueurs d’expérience. Le coach, Mauricio Pochettino, a su modeler à sa sauce un groupe qui a jusqu’ici réalisé un parcours exemplaire. Mais le plus dur reste à faire : Arsenal, West Ham, Crystal Palace, Manchester United et Leicester City seront parmi ses futurs adversaires. Si Tottenham veut garder ses chances intactes, le moindre faux pas lui est désor­mais interdit.

Les Blues, en revanche, abor­deront plus sereinement ce dernier tournant du champion­nat. A part l’os dur (Manchester United) qui se présentera devant eux, ce dimanche, les protégés d’Antonio Conté n’auront plus qu’à gérer la suite face notam­ment à Southampton, Watford, Middlesbrough, West Brom, Sunderland et Everton. Le trophée leur tend les bras. Alors, iront-ils jusqu’au bout ? Chelsea peut-il perdre deux joutes et concéder un match nul durant les sept ren­contres restantes ?

Nous suivons aussi un autre club anglais qui est engagé en Ligue des champions. Leicester City, championne en titre d’An­gleterre, a réussi un véritable tour de force en se hissant en quart de finale de cette prestigieuse coupe européenne. Et face à l’Atlético Madrid mercredi soir, Vardy et ses amis n’ont pu imposer leur jeu et se sont inclinés sur le plus petit des scores. Pourront-ils renver­ser la vapeur, chez eux, lors de la manche retour mardi prochain et gagner au passage leur billet dans le dernier carré ? Ils avaient déjà réussi cet exploit lors des hui­tièmes de finale face à Séville (ils avaient courbé l’échine 2-1 à l’aller avant de s’imposer au retour 2-0).

Manchester United, engagée, elle, en Ligue Europa, aura aussi une belle carte à jouer dans cette compétition européenne. Les Mourinho Boys, qui affrontaient tard hier soir Anderlecht pour le compte des quarts de finale, auront l’occasion de sauver leur saison s’ils parviennent à gagner cette présente édition de la C3. Mais iront-ils jusqu’au bout ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires