Husnoo le courageux

Avec le soutien de

Droiture, courage et honnêteté. Ces valeurs, nos politiciens ne doivent pas se contenter de les prôner, ils doivent les posséder. L’exemple vient une nouvelle fois du nouveau ministre de la Santé, Anwar Husnoo. Sans hésitation, sans appréhension et sans peur des conséquences, il affûte son arme et tire. «Une augmentation de Rs 100 000 du salaire de Vijaya Sumputh est exagérée et je n’accepte pas cela.» Prenant position dans l’intérêt du pays, il a demandé qu’une enquête soit initiée sur le salaire démesuré de Rs 323 200 par mois de Vijaya Sumputh à la tête du Cardiac Centre. Au passage, il égratigne son camarade de classe et prédécesseur Anil Gayan et son parti le Muvman Liberater. Résultat, démission de Vijaya Sumputh jeudi matin et arrêt de ce pillage des fonds publics. Tant mieux ! 

Anwar Husnoo démontre encore une fois qu’il est à la hauteur de l’autorité et de la confiance qui lui ont été conférées par ses mandants lors des dernières élections générales. Il le sait, il est nécessaire de prêcher par l’exemple, la priorité des priorités c’est l’intérêt des Mauriciens et non l’intérêt des copains. 

Ce courage, il l’a démontré l’année dernière. Mettant de côté les réflexions partisanes et clientélistes, il a osé raidir la ligne et mettre de l’ordre dans l’épineux dossier des marchands ambulants. Faisant fi des pressions et contestations, sa décision prise, il l’a assumée et a mené à bien son projet jusqu’au bout. Après tout, c’est son travail ! 

Nous ne pouvons qu’espérer qu’il ne payera pas le prix fort pour ce travail accompli. Pour son leader Ivan Collendavelloo, Madame Cardiac Centre était irréprochable, «Vijaya Sumputh est la meilleure directrice de la Cardiac Unit, que n’a-t-on pas dit sur elle ?» dixit Ivan Collendavelloo, le 8 mars, à l’occasion des célébrations pour la Journée internationale de la femme. Toutefois, pour cette entreprise, Anwar Husnoo a heureusement l’appui du Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui se dit également choqué de ce salaire gourmand de Vijaya Sumputh. 

Si à chaque mois suffit sa peine avec les polémiques qui s’enchaînent, cette fois il y a au moins eu de l’action pour rétablir la situation et corriger une injustice. Cet exemple, on l’espère, sera suivi par les autres ministres et députés car ils ont été élus pour ça ; faire avancer le pays !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires