L’histoire retiendra !

Avec le soutien de

«Je peux encore jouer au football.» Ce sont là les tristes mots de celui qui a été indispensable sous l’ère d’Alex Ferguson avec Manchester United. L’emblématique attaquant Wayne Rooney, formé à Everton avant de rejoindre les Red Devils en 2004, a fêté ses 31 ans lundi avec un pincement au coeur. «J'aime croire que je peux jouer tous les matches, mais manifestement l'entraîneur ne pense pas ça et je respecte ça. Je serai prêt quand on aura besoin de moi. Je peux encore jouer beaucoup au football», a-t-il déclaré à la presse anglaise.

Une situation presque désespérée pour celui qui a connu la gloire avec son club de cœur et qui, aujourd’hui, ne fait pas partie du onze de départ et se retrouve même parfois absent de la liste officielle de Jose Mourinho. «C'est le football», a réagi Rooney. «J'ai été titulaire toute ma carrière et c'est un nouveau défi, une nouvelle période…» L'attaquant n'a trouvé qu'une fois le chemin des filets cette saison en onze matches. Une statistique bien en deçà de ce qu’il a l’habitude de nous montrer.

S’est-il donc résigné à l’idée de ne plus jouer avec son club ? A-t-il déjà jeté l’éponge ? Comment va-t-il vivre ce nouveau statut ? Et si Wayne Rooney cherchait un nouveau point de chute lors du prochain mercato ? Et si Mourinho décidait de le virer malgré un contrat qui le lie jusqu'en juin 2018 ? Pour le moment, le sort du joueur reste une grande énigme que seul l’avenir pourra résoudre.

Mais pour le principal concerné, à en croire ses propos, il ne compte pas s’avouer vaincu aussi facilement. Avant de partir, Rooney souhaiterait réussir une dernière mission avec les Devils qui est de battre le record de buts de Sir Bobby Charlton, auteur de 249 réalisations sous la tunique des Red Devils. C’est un objectif largement à sa portée car, à ce jour, il en comptabilise trois de moins, soit 246 buts.

Malgré ses 31 ans, Rooney a, effectivement, encore quelques années devant lui. Si on le compare avec Zlatan Ibrahimovic (35 ans depuis le 3 octobre et qui est titulaire avec United), Rooney peut rester aussi performant que lui (et même au-delà de cet âge). Pour certains observateurs, il n’y a pas lieu de faire une comparaison car l’international anglais est de loin bien meilleur que le Suédois.

Rooney a connu la période la plus faste de sa carrière de 2007 à 2013 avec à la clé cinq titres de champion d’Angleterre, trois Coupes de la Ligue et il fut même champion d’Europe en 2007/2008. Durant cette même saison, il a, du reste, inscrit le centième but de sa carrière professionnelle, toutes compétitions confondues. En 2010, il a été élu joueur de l'année en Angleterre (voir plus loin le tableau des titres et trophées qu’il a obtenus avec Manchester). Ainsi, l’histoire retiendra que Wayne Rooney aura marqué de son empreinte une partie des glorieuses années des Devils…

En sélection aussi, Rooney commence à connaître le chaud et le froid même si Gareth Southgate, le sélectionneur anglais, a donné son assurance qu’il ne se débarrassera pas de lui comme une vieille chaussette. «Il est le capitaine de l'Angleterre et bien qu'il n'ait pas commencé contre la Slovénie, pour moi c'est un joueur qui a une forte influence dans le groupe et ça ne changera pas», avait récemment déclaré le sélectionneur, qui lui-même assume un intérim jusqu’en mars prochain.

Durant ce court mandat, les Three Lions auront deux matches de qualification pour la Coupe du monde 2018 à jouer (11 novembre contre l’Ecosse et 26 mars 2017 contre la Lituanie) et deux rencontres amicales (16 novembre face à l’Espagne et 22 mars 2017 face à l’Allemagne). On verra bien si Rooney, meilleur buteur de l'histoire de l'Angleterre (118 sélections et 53 buts), sera toujours présent aux côtés de Southgate.

Les titres et trophées obtenus par Ronney durant sa carrière avec les Devils

Premier League Winner : 2012/2013, 2010/2011, 2008/2009, 2007/2008, 2006/2007
FA Cup : 2015/2016
League Cup : 2009/2010, 2008/2009, 2005/2006
Community Shield : 2016/2017, 2013/2014, 2011/2012, 2010/2011, 2008/2009, 2007/2008
Champions League : 2007/2008
FIFA Club World Cup: 2008

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires