Ce que j’aimerais pouvoir dire dans quatre ans !

Avec le soutien de

La Fédération mauricienne de Basket-Ball (FMBB) a, depuis dimanche dernier, un nouveau comité directeur, avec à sa tête, Hedley Han. En tant que journaliste, amoureux du basket et du sport en général, voici ce que j’aimerais tant pouvoir dire au terme du mandat de celui-ci en 2020….

«Cela fait longtemps, oh oui, très longtemps que la FMBB n’avait pas eu une équipe dirigeante aussi sérieuse et dévouée. Heureusement ! Elle est venue briser un cycle malsain où on voyait défiler des pseudo-dirigeants, certains parfois sans scrupules, d’autres tout simplement aux intentions belliqueuses. Des gens qui se cachaient derrière la prétendue passion qu’ils ont pour le basket pour satisfaire leurs obscurs désirs. Leur gourmandise de voyages et d’autres privilèges. Bref, ceux qu’on pourrait qualifier comme les plus grands destructeurs de la discipline.

Une fois installée, l’équipe de Hedley Han s’est, tout de suite, mise au travail pour remettre les choses dans le bon ordre. Ce fut une joie de voir chacun des membres qui la composaient s’adonner, avec un sérieux et une volonté – qu’on avait rarement vu auparavant – à sa tâche respective. Pas de guéguerre. Pas de crise. Aucun éclatement. La sérénité et la sagesse les ont accompagnés dans toutes leurs entreprises et ce, tout au long de leur mandat.

Et, les fruits de cette belle cohésion sont visibles sur plusieurs plans. Le nombre de pratiquants de la discipline est en constante hausse depuis ces quatre dernières années. Le niveau même du championnat national en masculin a progressé. Ce, grâce à la formule travaillée et mise en place, quelques années de cela, par le Directeur technique national, Jean-Paul Rebatet, lequel a eu justement le soutien indéfectible du comité directeur de la fédération. Lentement certes, le niveau chez les filles s’élève aussi. La Super League, qui ne comptait pendant un certain temps que trois équipes, voit aujourd’hui ce chiffre doubler. Une progression numérique qui s’accompagne d’un niveau de jeu beaucoup plus intéressant qu’auparavant. Le basket est redevenu populaire et attire les foules enthousiastes dans les gymnases.

Comment faire l’impasse sur cet exploit qui est, en fait, la plus belle des preuves que le basket mauricien s’est remis sur la voie de la rectitude : ce podium remporté, dans les deux genres, aux derniers Jeux des îles, magnifiquement organisés sur notre sol l’an dernier ! Cela faisait plus de trois décennies que nos garçons ne s’étaient pas retrouvés avec une médaille au cou lors de cette manifestation sportive régionale. Certes, on n’a pas croqué l’or mais au moins on sait désormais que l’écart entre nous et tant bien les Réunionnais que les Malgaches s’est considérablement réduit. Avec cette même clairvoyance propre à l’équipe dirigeante sortante, et le prolongement de l’excellent travail qu’elle a fait, il n’est pas impossible que nous surpassions ceux qui nous ont jusque-là dominés. Une fois que ce sera fait, le basket mauricien pourra alors se préparer pour l’Afrique.

Pour conclure, on tient à féliciter, une fois encore, Hedley Han et toute son équipe pour avoir su donner à notre basket des ailes. On espère qu’il continuera à voler très haut et très loin…»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires