Que de bonnes vibrations !

Avec le soutien de

Nous avons délibérément fait un effort cette semaine pour trouver et parler des «bonnes nouvelles» de la semaine. Une fois n’est pas coutume !

La pêche locale est un peu maigre, sans l’être tout à fait…

Nous avons ainsi trouvé, dans le journal de lundi, que la retransmission des travaux parlementaires est «en bonne voie». Remarquez qu’il n’y a pas de date précise finalisée pour ce projet et que le projet lui-même pourrait nous relayer des niveaux de débats tellement désolants que le moral de la nation pourrait bien en prendre un coup, mais nous retenons tout de même cette nouvelle au motif qu’il s’agit d’un projet de démocratie améliorée, en voie de concrétisation. Même si cela ne va pas plaire aux écologistes antibéton… et que ce n’est pas la première fois qu’on nous annonce ce projet.

Dans le même journal, XLD déclare que «tout se passe bien !» On le croira sur parole, cette semaine. Un peu plus loin, on nous rassure : «Pas de poulet infecté sur le marché.» La salmonellose, c’est donc du passé. On nous annonce de plus que 14 boeufs débarqueront d’un vol «passager», ce qui est réconfortant après la fièvre aphteuse, même si le lecteur s’est posé quelques questions sur le confort des passagers (chaque boeuf pesant environ 400-450 kg !) Un peu plus loin, on nous annonce un nouveau service de cardiologie à Candos «dans les mois à venir», que MK dessert, depuis samedi, six nouvelles destinations allemandes et que Maurice (CNOI) a livré le plus gros amphidrome français à Mayotte – même que le mot n’est pas dans mon Larousse 2012 – c’est dire si c’est une barge moderne ! Dans les pages étrangères, que du tracassant : MH17, Brexit, explosion, Wikileaks, Matthew…

Mardi, bis repetita ! Trouvé au coeur des mauvaises nouvelles, Maurice est en «pole position» à l’indice Mo Ibrahim, la ministre Daureeawoo assure que les locataires d’un Centre pour sans-abri sont déjà «relogés» et un couple de Mauriciens à Londres ayant financé les menus frais de leur neveu, en déplacement professionnel à Daech, ont déjà été identifiés et condamnés. En page 11, on nous éclaire en expliquant que «le solaire est préconisé pour les pays comme le nôtre», et on nous explique le comment et le pourquoi d’un enseignant médiocre. À l’étranger, les difficultés perdurent : le référendum dit «NON» au FARC, Putin garde son plutonium et un pigeon est détenu pour lettre de menaces…

Prolongation le mercredi. «Peu importe ce qu’elle a fait», nous disent les employés d’Airway Coffee, «elle a créé de l’emploi !» Si ce n’est pas une vue optimiste de la vie, ça, qu’est-ce qui le serait donc ? Soornack au même firmament des créateurs d’emplois avec des producteurs d’armes, des planteurs de pavots d’opium, du trafic humain, qui l’eût cru ? Par ailleurs, encore 250 clients SCBG seront remboursés la semaine prochaine, Caudan lance l’industrie de la culture, ENL va avoir son permis de «smart city», la première journée de SAJ, de retour, n’est «pas trop chargée» et il y a pour Maurice de l’or et du bronze aux championnats de karaté. Par contre, à l’étranger, ça va de mal en pis. Duterte insulte à nouveau Obama, l’hôpital d’Alep se fait encore bombarder et… Me Olala (sic !) échappe à la mort à Mada, après l’atterrissage forcé de son avion.

«On vous annoncera deux bonnes nouvelles de plus. d’abord celle qui, après le titre de ‘l’express’ de vendredi annonçant que les britanniques ont dégradé notre risque d’attaque terroriste d’un cran, vient rappeler que les chances d’être victime d’un homicide aux états-unis sont d’un pour 20 000, alors que le risque d’être victime d’un acte terroriste est actuellement (après san bernardino et orlando) d’un pour 5 millions !»

Point de différence, jeudi. Chez nous, toujours ensevelis sous des nouvelles «narnienpabon», se trouvent tout de même la déclaration de David Vine que les Chagossiens ont plus de chance de retrouver leurs îles si Trump est élu (même si les Mauriciens n’ont pas (ni obtenu) le droit de vote à ces élections présidentielles), la confirmation du Gentlemen’s Club que des Ukrainiennes en vacances font du «pole dancing» spontanément (devant ce constat excitant, la MTPA va-t-elle augmenter son budget de publicité en Ukraine ?), les 50 ans de «Week- End», des familles se prenant en main à African Town, à Riambel. À l’étranger, enfin, un peu de baume : entre la raie tueuse de l’aquarium de Singapour et les émigrants venant de Lybie qui se noient toujours, des victoires pour les animaux protégés par CITES et pour les enfants battus par leurs parents (encore que cet enfant réunionnais était «corrigé» après sa convocation devant un tribunal pour vol aggravé – ce qui veut généralement dire «avec violence», non ?!)

La semaine tirait le rideau avec un vendredi qui révélait que les agences de voyages pourront aussi offrir des rabais sur des billets MK, qu’il n’y a plus de direction parallèle à Air Mauritius, que Kervyn Rayeroux et Krishen Luximon sont encore deux exemples d’efforts réussis dans le pays. L’on rendait également hommage à Rémy Ollier, défenseur de l’égalité des droits humains.

Cette revue du positif, sur un ton légèrement persifleur, était pour dire qu’il n’y a pas que des problèmes et des mauvaises nouvelles dans le pays, mais elle ne saurait nous satisfaire totalement.

C’est pourquoi on terminera en vous annonçant deux bonnes nouvelles de plus. D’abord celle qui, après le titre de «l’express» de vendredi annonçant que les Britanniques ont dégradé notre risque d’attaque terroriste d’un cran, vient rappeler que les chances d’être victime d’un homicide aux États-Unis sont d’un pour 20 000, alors que le risque d’être victime d’un acte terroriste est actuellement (après San Bernardino et Orlando) d’un pour 5 millions ! Il est, en fait, plus probable de se noyer dans sa propre baignoire, un risque estimé à une chance pour 1 million ! Notre risque à nous, notons-le, n’est pour le moment basé que sur des graffitis, pas des morts !

Ensuite, en avril 2016, le Portugal annonçait être à un taux de 95,5 % d’énergie renouvelable dans sa production d’électricité nationale, alors qu’ils étaient à seulement 16 % en 2005 !* Quel fantastique exemple d’un gouvernement volontariste et efficace. De quoi nous réconcilier avec l’humanité, les politiciens et l’État !

Chez nous, on ne semble pas être, malheureusement, de la même farine et le CEB ne cesse de freiner nos options évidentes pour le solaire et le renouvelable.

Mais ça, c’est une nouvelle négative… oubliez-la donc pour cette semaine !

* Portugal – Moving to 100% renewables

*Portugal runs for four days straight on renewable energy alone

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires