Rooney, le dernier Fergie boy

Avec le soutien de

José Mourinho peut-il se permettre d’envoyer Wayne Rooney sur la touche ? La réponse à cette question déterminera sans doute l’avenir immédiat de Manchester United, qui a connu trois défaites de suite en une semaine et qui essuie un flot ininterrompu de critiques les unes plus sournoises que les autres.

Cela commence par les coupes de cheveux de Pogba, aux rumeurs d’un vestiaire qui serait (supposément) déjà divisé en passant par les sorties cassantes de Mourinho contre certains joueurs. Tout est exagéré, monté en épingle, bon pour faire du Man Utd bashing… C’est vendeur pour les tabloïds anglais ! Of course.

Mais l’enjeu le plus crucial est sans doute celui du cas Wayne Rooney. A 30 ans, le rouquin a presque le même âge que Cristiano Ronaldo (31 ans), mais semble en faire beaucoup plus car, il n’a plus du tout le rendement de ces dernières années, qui faisaient de lui l’un des avant-centres les plus respectés au monde…

Un cas épineux pour JM qui n’a pas voulu se mettre les supporters à dos d’entrée en écartant le chouchou d’Old Trafford. C’est le dernier «Fergie boy». Un statut terriblement symbolique. Or, le moment est venu de trancher dans le vif. Son équipe est en plein doute et la méforme du buteur anglais persistante.

Le rôle de «Wazza» a évolué du temps où il menait l’attaque des Devils à son apport actuel comme milieu offensif. Il n’est plus indispensable. Tant qu’il joue, Juan Mata, qui est dans une excellente forme, est coltiné au banc.

Et Roo arrive 4e dans la hiérarchie des attaquants, derrière la valeur sûre Ibrahimovic, l’explosif Rashford et le prometteur Martial. Mourinho doit prendre la courageuse décision d’écarter l’icône mancunienne, même s’il n’est plus qu’à trois buts du record du légendaire Sir Bobby Charlton (249 buts).

Tout Rooney qu’il est, il ne peut être intouchable (on a déjà le même problème en sélection anglaise du reste). Paul Scholes et Ryan Giggs n’ont-ils pas été envoyés se rafraîchir les idées sur le banc eux aussi en fin de carrière ?

Wayne Rooney ne peut plus débuter tous les matches, à commencer par aujourd’hui, dans le choc contre le champion en titre Leicester. Pas après la nouvelle copie indigeste rendue cette semaine en League Cup. Quelques matches sur le banc l’aiderait à se régénérer pour revenir plus fort plus tard.

De toute façon, même les supporters ont aussi changé d’avis à propos de Roo (seuls les imbéciles n’en changent pas, n’est-ce pas…) Selon un sondage du Manchester Evening News, 99,08% des fans de United veulent en effet que l’entraîneur portugais élimine Rooney de son onze type. Jose Mourinho n’a plus le choix.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x