Who's the Man ?

Avec le soutien de

Vous avez beau être fan de la Premier League, il faut reconnaître que le match qui passionne le globe terrestre reste le Clasico Real Madrid-Barcelone. Et si ça changeait ? Et si demain un Manchester United vs Manchester City devenait LE match de l’année, tous championnats confondus ? Ca pourrait arriver… Ca ne semble plus si fou avec l’arrivée sur les bancs respectifs des deux formations mancuniennes de Jose Mourinho et de Pep Guardiola.

Ce tandem de meilleurs entraîneurs du monde (on peut être pour ou contre, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas ! Mais contentons nous de nous en tenir à leur palmarès perso…) s’est nourri d’une féroce rivalité ces dernières années, comme nous le rappelle notre collègue Benoît Thomas en page ?

Tous les ingrédients sont réunis pour qu’on ait un joli spectacle sur les bancs de touche samedi dans un derby à l’impact psychologique évident. Bon, sur le terrain, ça peut être pas mal aussi, pas encore du niveau d’un Real-Barça mais ça se défend. En espérant qu’on n’ait pas un 0-0 insipide où l’enjeu tue le jeu !

Sauf que cette fois, c’est Mourinho qui aura l’initiative. Si lors de son premier Clasico, à la tête du Real, il avait pris une humiliante manita face aux Blaugrana de Guardiola, il y a peu de chance que ça se reproduise ce samedi dans le Théâtre des rêves (enfin) ressuscités.

La suspension de Kun Aguero pour trois matches change quelque peu la donne. Depuis trois matches, il était le patron des Citizens, le pendant d’Ibrahimovic à United. Pep devra faire sans et trouver une parade même si, dans le jeu, je trouve la circulation de balle des Citizens (ou Pep a interdit ses entraînements au public) plus rapide qu’à United. Pas idéal quand même pour Pep avant une échéance pareille… 

De quoi réveiller ses cauchermars mourinesques qui l’ont forcé à quitter le FCB et prendre une année sabbatique alors qu’il possédait la plus belle équipe de tous les temps et qu’il se régalait (et nous en même temps)… Jusqu’à ce qu’un empêcheur de gagner en rond vienne lui casser son délire ! Lui gâcher son plaisir… 

Jusqu’en Angleterre ? Comme Freddy Krueger dans les Griffes de la nuit ? Comme beaucoup d’entre vous, j’aimerais bien être une petite souris samedi et épier le comportement des deux ‘génies’ du football moderne. Aller en coulisse pour voir s’ils se parlent, ce qu’ils pourraient se dire… 

Il est clair que JM cherchera à porter un coup psychologique à son vis-à-vis samedi. Alors que des proches de Pep affirment que si ce dernier avait su que Mourinho reviendrait à MU il n’aurait peut être pas signé à City… Pas parce qu’il a peur de Mou mais parce que ce dernier aime l’emmener sur un terrain qu’il n’aime pas : le ‘mind game’ et les attaques personnelles.

C’est quand même incroyable cette histoire de deux très bons amis, réunis par Sir Bobby Robson sur le banc du Barça, qui sont aujourd’hui les pires ennemis. Ils se connaissent depuis le milieu des années 90. Ca fait 20 ans maintenant. Un match dans le match rien qu’avec cette histoire…

Mais on s’égare. Revenons en au terrain. L’autre force de United en ce moment c’est la forme de son jeune étalon. Marcus Rashford a marqué les esprits cette semaine en plantant un triplé avec les espoirs. Il pousse désormais pour se faire une place dans le onze de départ, en lieu et place du vieillissant Wayne Rooney. 

Wazza est certes attachant, mais a-t-il encore sa place dans l’équipe de United qui se met en place actuellement ? Il est accusé de ralentir le jeu en club et en sélection. Sans lui et avec 4-4-2 (Vardy et Kane devant) ça ne serait pas préférable pour les Three Lions de Big Sam ? Idem pour Manchester United. Si ça ne tenait qu’à moi, Roo serait sur le banc et utilisé en Super Sub. Chiche de tenter ce coup là samedi Jose ?

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires