Fosse de nouvelles

Avec le soutien de

Comme Showkutally Soodhun a été acquitté dans son procès pour diffusion de fausses nouvelles, surfons sur la vague. Voici les fausses nouvelles de la semaine, en espérant que la cour sera aussi clémente avec nous :

Aucun cas de violence conjugale n’a été recensé depuis le début de l’année. C’est à mettre sur le compte d’un changement radical de mentalités. Les hommes ont cessé de frapper, comprenant que le dialogue avec leur partenaire et le respect étaient la meilleure manière de fonctionner en couple.

La loi de Raj Dayal sur les motos bruyantes s’est avérée inutile. Les motocyclistes ont pris conscience de la nuisance qu’ils causaient avec leurs pots pétaradants et qu’il était stupide de faire la course en se mettant et en mettant les autres en danger.

Le Good Governance and Integrity Reporting Bill a été retravaillé : seuls les «public officials» seront concernés. L’Integrity Reporting Board et l’Agency seront totalement indépendants. La MRA sera renforcée pour que tous les quidams qui échappent au fisc soient redevables. Une loi sur le financement des partis et la déclaration des avoirs des politiciens va être votée en parallèle.

Le rapport annuel de la Banque de Maurice 2014-2015 montre que les membres du Monetary Policy Committee n’ont pas touché un sous pour se réunir, voulant ainsi servir d’exemple pour mettre la Banque centrale sur la voie de la profitabilité.

Toutes les parties ont trouvé un accord pour que la centrale électrique aux Salines soit construite sans impacter sur les marécages.

Hurrydeo Bholah a été interpellé de manière civilisée, avec ambulance médicalisée, pour l’emmener aux Casernes centrales. Notre journaliste a assisté aux échanges entre les policiers et l’ingénieur de la NDU, que nous retranscrivons ici : «Bonjour cher Monsieur, auriez-vous l’obligeance de bien vouloir nous suivre pour répondre à quelques questions ? Cela ne prendra que deux heures, nous tiendrons compte de votre état de santé et prendrons toutes les précautions nécessaires. Prenez la peine de mettre vos chaussures avant.» «Mais bien-sûr messieurs, je suis souffrant, mais je vais vous suivre, car je ne suis pas de ceux qui se défilent face à la justice.»

Les établissements scolaires ont dû fermer jeudi à cause de la pluie, mais les parents avaient été avertis depuis tôt le matin par sms grâce à une bonne planification du ministère de l’Education. Le personnel des écoles qui organisaient leur fête de fin d’année ce jour-là est revenu le lendemain pour accueillir les petits, afin qu’ils puissent dire au-revoir à leurs camarades. Les fournisseurs ont gentiment offert de quoi donner à boire et à manger aux écoliers. Aucun drain n’a été bouché à la suite de ces intempéries parce qu’ils étaient tous parfaitement propres. Aucune inondation de maison non plus n’est à déplorer, toutes les constructions ayant été réalisées en tenant compte du terrain et chaque habitant disposant d’un toit sûr pour vivre…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires