David de Gea dans une cage dorée

Avec le soutien de

Enfermé à Manchester United, cadenassé à Old Trafford. Englué dans la brume so british. Condamné à consommer du fish and chips… Bon, ok ça fait un peu cliché, mais c’est ce qui pend au nez du gardien de but espagnol David de Gea.

Pour la plupart d’entre vous, vous signeriez des deux mains à sa place… Mais vous n’êtes pas à sa place ! Et si, pour beaucoup, rejoindre Manchester United FC est le Graal absolu, ce n’est plus le cas de l’ex-portier de l’Atletico Madrid.

Son transfert au Real Madrid, il le voyait sans doute en rêve chaque nuit. Mais le fantasme est devenu un cauchemar. Aux dires de la presse anglaise, De Gea serait dévasté par l’échec de son transfert à deux minutes près.

Puni par Louis van Gaal depuis le début de la saison, celui qui était le chouchou des mancuniens et qui avait réussi l’immense exploit de faire oublier Edwin van der Sarr dans les bois de United à coups de parades spectaculaires, a le coeur meurtri.

Il sera ‘obligé’ de défendre les couleurs du club qu’il voulait quitter une saison plus tôt, avec la possibilité de partir gratuit en fin d’exercice (du coup est-ce que MU a vraiment fait une bonne affaire ?) Mais en grand professionnel et en gentleman qu’il est, gageons que De Gea saura rebondir.

Reste à savoir quel sort lui réserve le centurion qui lui sert de chef… Le tortionnaire LVG, qu’Angel di Maria a qualifié de trop rigide, maintenant que les langues se délient, prend du coup sa revanche sur le Real qui lui a refusé Sergio Ramos et sur De Gea qui refusait de resigner au club...

Dans le même temps, l’Argentin Romero, impeccable jusque-là dans le rôle d’intérimaire, qu’il assurait dans les buts de United, s’est troué pour la première fois la semaine dernière contre Swansea. Pour une fois qu’il y avait une vraie adversité en face ajouteront les mauvaises langues…

Certains fans, qui guettaient ce moment- là, ne se sont pas fait prier pour lui tomber dessus à bras raccourcis, arguant que De Gea n’aurait pas concédé ce genre de but. Pas faux…

La telenovela des gardiens de but mancuniens devient passionnante (sachant que le Barcelonais Valdez, lui, est toujours au piquet sur ordre du Fürher Van Gaal !) Prochain épisode dans dix jours, contre Liverpool. Prisonnier d’Old Trafford, De Gea n’a plus d’autre choix que de se plier aux règles du sergent chef batave.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires