Et Rodrigues ?

Avec le soutien de

C’est entendu: l’industrie touristique a fini – on espère pour de bon – par tordre le cou à la basse saison. Même si tout le monde ne s’entend pas sur les raisons qui ont permis à l’industrie touristique de combler sa basse saison – on occulte, en effet, trop rapidement l’effondrement du tourisme en Afrique du Nord pour mettre tout le crédit sur les initiatives locales –il n’en demeure pas moins vrai que c’est un vrai et bon motif de satisfaction. On aimerait, bien entendu, pouvoir en dire autant en ce qui concerne Rodrigues. Même s’il y a eu un léger mieux ces deux derniers mois, l’industrie touristique rodriguaise peine toujours à trouver l’allant nécessaire pour jouer pleinement son rôle dans l’économie de l’île. Rodrigues, dont le potentiel énorme, comme  produit complémentaire de Maurice, cela n’échappe à  personne, a besoin d’un plan de développement. Il y a presque un an, Sydney Pierre, alors président de la MTPA avait identifié Rodrigues comme une des priorités de son mandat.

«Nous allons également définir un calendrier d’événement et de promotion pour que l’île Rodrigues puisse avoir la visibilité nécessaire et ainsi permettre à son industrie touristique de prendre son essor dans le respect des traditions, de l’art de vivre et de la culture spécifique de l’île», déclarait-il à la sortie du salon. Un an après, et les élections «balié karo» aidant, rien, ou si peu, n’a été fait à ce chapitre. Il est plus que temps de faire de Rodrigues un partenaire indissociable de l’industrie touristique mauricienne et de lui donner les moyens de prendre son essor. Et pour ce faire, il va falloir s’appuyer sur les Rodriguais. Ils sont déjà passionnément impliqués dans la promotion de leur île et vivraient mal tout plan de développement que l’on viendrait leur imposer sans leur demander leur avis. Et ils ont bien raison !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires