L’aubaine africaine

Avec le soutien de

La visite d’État à Maurice du président de la République du Ghana, John Dramani Mahama, fait quelque peu tourner les regards vers cette partie de l’Afrique à laquelle nous commençons à peine à nous intéresser. La création d’une technopole à Accra, à laquelle Maurice participe activement, est un pas dans la bonne direction. La coopération avec le Ghana pourrait s’intensifier dans d’autres domaines, dont le tourisme. Le tourisme est encore balbutiant en Afrique lusophone. Le groupe AccorHotels l’a bien compris en investissant massivement en Angola, au Nigeria et au Ghana, par exemple.

Le PDG d’AccorHotels, Hervé Bazin, en est convaincu : l’Afrique est le continent de l’avenir. «Ce continent sera la plus importante réserve de croissance dans les vingt années à venir. Sa population va doubler pour passer de 1 milliard à 2 milliards de personnes. Ses économies vont croître. Il y aura d’énormes besoins en infrastructures, notamment hôtelières. Nous voulons participer à cet essor», disait-il récemment dans une interview à «Jeune Afrique».

Il serait stratégiquement utile pour Maurice de poursuivre sa croissance touristique en essayant d’un côté d’exporter son savoirfaire dans le domaine et de l’autre d’attirer davantage de touristes africains. Le tourisme mauricien jouit d’une crédibilité certaine sur la scène internationale et il est à parier que si les conditions idéales sont créées – la connectivité aérienne reste un souci – les touristes africains qui se plaisent à rêver de la paisible destination mauricienne finiront bien par affluer ici. La venue du président Mahama est une vraie aubaine. Sachons aussi en profiter pour faire avancer la cause du tourisme mauricien.

[email protected]

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires