L’étape suivante

Avec le soutien de

Six mois jour pour jour après la proclamation des résultats électoraux qui l’ont portée au pouvoir, l’alliance Lepep devrait faire une pause et réfléchir à l’orientation de son action future. On peut espérer que ce jour d’anniversaire marquera le début d’une nouvelle phase de son mandat populaire.

Pour marquer l’événement, le Premier ministre a convié la presse à une rencontre officielle ce matin. Ce sera une bonne occasion pour entamer une nouvelle étape de son parcours. À condition qu’il dépasse l’autosatisfaction et qu’il procède à un exercice de prospective pour préparer l’avenir.

La rencontre ne sera pas utile si elle s’enlise dans la rétrospective. Le pays reconnaît qu’il y a eu une solide entrée en matière de l’alliance Lepep. Elle a démarré sur un rythme soutenu en enchaînant les enquêtes sur les biens mal acquis. Les six prochains mois devront, eux, servir à appliquer les réformes promises et à poser les fondations d’une croissance économique fixée à un taux ambitieux de 5,7 %.

Certes, après six mois d’actualité intense, personne n’accusera le gouvernement de laxisme mais la nécessité de passer à autre chose est impérieuse. S’il ne se ressaisit pas, il y a le risque que le pouvoir s’engage sur une mauvaise pente et finisse par ériger la persécution politique comme son objectif premier.

Quelques ministères sont déjà sur la bonne voie. Des concepts intéressants sont nés sur des planches à dessin ou dans des esprits visionnaires. Il ne leur sera pas difficile de passer à la phase d’exécution. Il en va ainsi pour le projet des «smart cities» ou de l’expansion des services financiers.

Dans d’autres ministères, de grands dossiers ont commencé à être traités et les résultats concrets devront apparaître dans peu de temps. Par exemple, un gros travail a déjà été abattu pour préparer le «nine-year schooling» ou désengorger les hôpitaux. Toutefois, dans d’autres ministères, dont celui de la Pêche ou de la Fonction publique, les ministres se cherchent encore.

Même si la performance des ministres a été inégale, l’espoir d’un nouveau départ est permis. Le pays sera très attentif au signal qui est attendu de SAJ ce matin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires