Transfuge de classe

Avec le soutien de

Si l’image du politique se dégrade, dit Paul Bérenger, la faute en revient aux journalistes. Désormais, il s’insurge contre les professionnels de la presse qui font état de scandales et d’abus de pouvoir, les accusant de ternir la classe politique. Mais les journalistes ne font que leur métier en rapportant l’immoralité de la vie publique.

En revanche, c’est parmi les politiques eux-mêmes qu’il faut chercher la cause du mal. Ceux qui ne pensent qu’en termes de rapport de forces, d’ambitions personnelles et de realpolitik doivent être blâmés. C’est le leader qui agit à l’encontre des convictions fortes qu’il a toujours défendues qui fait du tort à la classe politique, pas la presse.

Les transfuges, de Jim Seetaram à Mario Bienvenu, en passant par Mireille Martin et Prateebah Bholah, ont redéfini la notion de morale en politique. Leur comportement a, certes, contribué à écorner la crédibilité des politiques. Mais le coup le plus dur est venu des contorsions de Paul Bérenger, un leader qui a eu une profonde influence sur la conscience politique de plusieurs générations de Mauriciens.

Navin Ramgoolam lui ayant fait miroiter la promesse du titre de Premier ministre dans une éventuelle deuxième République, il en fait son idole. Quel «coustic» ! L’ex-fondateur du Club des Étudiants Militants voue maintenant une passion pour le PTr de Navin Ramgoolam. À Ste-Croix, mardi dernier, il ne parvenait pas à cacher ses sentiments : «J’ai fondé le MMM pour poursuivre l’oeuvre des travaillistes». Les seconds couteaux ont vite fait de suivre le mauvais exemple. Samedi, le candidat MMM Atma Bumma, déclarait, à son tour, sa flamme : «Il y a une part d’humanisme chez le travailliste».

Il est souvent arrivé que des hommes et des femmes politiques changent de famille politique en cours de route. On fi nit par s’y habituer. Mais quand un leader change de posture et prône une conversion politique en masse, cela peut inciter bien des citoyens à rester loin de la mêlée politique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires