Le blog d'Anju: Ethniquons-les

Avec le soutien de

Pou deklare, pa pou deklare? That is the new question. Ça y est, ils ont encore trouvé un gros marteau pour nous casser les oreilles, nous échauffer les tympans. Mini-amendement, maxi «gesting». Et si on ethniquait l’appartenance?

Sinon, ils font comment ces petits Mauriciens? Ceux qui ont une mère malbar, un père kreol, une mowsi lascar, un apay sinwa et une popo madras ou l’inverse mais dans le désordre? Les «noubanistes» voudront alors peut-être les classifier dans la catégorie des Maurichiens. De quoi gêner ceux qui tiquent. La théorie de la révolution selon Dard Wind, qui brasse du vent.

Et pendant que les politiques parlementent pour ne rien dire, une question se dépose: «lepep admirab» est-il vraiment prêt à voter pour quelqu’un qui appartient à «enn lot bann»? That is the other question, explique Âme Let.

Bon, trop de questions tue la réponse dans l’oeuf. Car l’actu-alitée, oui encore celle-là, est quand même remplie de faits divertissants plus joyeux et moins grincheux en cette saison hivernale où Atchoum est roi. Comme cette femme que l’on aurait surpris dans le feu de l’action avec son amant et qui aurait fini par mettre le feu à la maison. Si elle avait été sollicitée pour une réaction, elle aurait sûrement déclaré: «Ils voulaient éteindre cet incendie qui brûlait en moi alors j’ai voulu qu’ils appellent les pompiers.»

Ou encore la Journée internationale du baiser, célébrée le 6 juillet. L’occasion de se faire des papouilles, des zoubisous et de gros poutous. Tout en s’intéressant de loin à ceux qui se font des baise-mains, voire des baise-pieds.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires