Le cycle recommencera ?

Avec le soutien de

Comment peut-il encore croire aux miracles et à l’alchimie ? C’est la question qui se pose après les dernières tribulations de Paul Bérenger. Beaucoup se demandent ce qui l’a porté à croire jusqu’au dernier moment qu’il pourra arracher un accord –un mari deal- avec Navin Ramgoolam.

Cette interrogation demeure sans réponse. Mais, entretemps, une deuxième question se pose : que fera le leader du MMM si dès demain les Rouges agitent le leurre d’une alliance PTr/MMM et invitent Paul Bérenger à de nouvelles séances de « Koz Kozé » ?

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il pourrait à nouveau céder à l’appel envoûtant de la sirène de Riverwalk et se remettre à rêver à une alliance avec le PTr. Il n’y aura pas d’obstacles sur sa voie. Les instances de son parti, du Bureau Politique à l’Assemblée des délégués en passant par le Comité central, devraient sans trop de mal entériner à l’unanimité sa démarche.

Grâce au faux appât d’une prétendue alliance, Navin Ramgoolam a les moyens de mettre Bérenger sous l’éteignoir et, ainsi, se prémunir contre des PNQ trop embarrassantes. Dans un contexte de tractations PTr/MMM, les interpellations seront complaisantes, comme celle sur la fille qui cherchait refuge en Grande-Bretagne parce qu’elle craignait d’être violée à Maurice !

Ivan Collendavelloo pourra lancer autant de mises en garde qu’il veut mais l’habile Ramgoolam sait ce qui fait mordre le poisson. On n’est donc pas à l’abri d’une répétition des burlesques épisodes de « Koz Kozé ». Il est difficile de rompre ce cycle. Sauf si la classe politique se renouvelle de fond en comble. Mais, cette éventualité est improbable pour la majorité des Mauriciens. Ils restent lucides, eux, et ne croient pas aux miracles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires