Économie 522

Le patron d’Infinity révèle les raisons de la chute de son entreprise. Fraude à grande échelle, factures manipulées et clients rabattus vers l’Afriqu

L’unité responsable de la protection de l’environnement sera à nouveau mise sur les rails. C’est l’annonce faite par Karl Mootoosamy, le directeur gé

Publicité

Les autorités financières et fiscales de l’Inde ont redoublé de vigilance sur le flux de capitaux entre l’offshore mauricien et la Grande péninsule.

Les émeutes en Tunisie et en Egypte signifient que de nombreuses vacances seront reportées ou redirigées vers d’autres destinations. Maurice met au p

Publicité

Le taux de réussite au HSC dépasse les 77% depuis 2005. Le pourcentage accuse une diminution minime de 0,3%, car il est 78,47% en 2010, alors qu’en 2

La compagnie Tropical Paradise, propriétaire de l’hôtel d’affaires, Le Suffren and Marina Club, au Caudan, Port Louis, a enregistré un franc succès a

Publicité

Dans sa dernière Credit Opinion sur la Mauritius Commercial Banl, l’agence de notation internationale Moody’s, voit d’un bon œil la stratégie d’expan

Le Credit Financing Scheme tombant sous l’Economic Restructuring and Competitiveness Program (ERCP) sera offert par CIM Finance, une filiale de Roger

Publicité

Emotion, encouragement et espoir étaient au rendez-vous devant les locaux d’Infinity BPO à Ebène, dans la sorée du dimanche 6 février. Des Mauriciens

Jean Suzanne, le Pdg d’Infinity BPO accuse d’anciens cadres du département des finances de la société de vol de matériel. Ces derniers, qui gèrent un

Publicité

La Rabindranath Tagore SSS situé Ilot est en effervescence. L’établissement accueille deux lauréats pour la première fois. Chez les filles Le collège

Les trente employés d’Infinity BPO maintiennent leur grève de la faim. Et ce malgré un arrangement intervenu entre la State Investment Corporation (

Publicité

North Oryx Resorts Ltd, des promoteurs locaux, ont choisi le sud sauvage pour développer un centre de santé et de bien-être, intégré dans un projet d

L’enfer. C’est ainsi qu’Anwar Radim (photo) dépeint les quatre jours de perturbations qu’il a vécu en Egypte. Cet habitant de l’Escalier, encore sou

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés