Regrouper les quelque 75 mandataires judiciaires (insolvency practitioners) du pays. C’est le projet ambitieux qui figure sur la liste des priorités

François Eynaud monte au créneau et soutient que les relations industrielles, telles que vécues à Air Mauritius récemment, existent dans toutes les c

Publicité

MauBank intéresse le conglomérat familial indien Hinduja. Les principaux dirigeants de celui-ci ont multiplié les déplacements à Maurice récemment en

Ouvrez l’œil et regardez le ciel ce vendredi 20 octobre. Si vous voyez un avion voler à basse altitude, c’est que c’est l’A350 d’Air Mauritius. La co

Publicité
opinions Économie

S’il est une mission délicate qui incombe à un conseil d’administration, c’est le recrutement et, au besoin, le licenciement d’un CEO. Dans cet exerc

Le vote historique remporté par Maurice à l’Assemblée générale des Nations unies sur la question des Chagos témoigne de l’estime dont jouit l’île à l

Publicité

Maurice se trouve dans l’urgence concernant la fourniture de thon. Les bateaux de pêche espagnole arrêteront leurs activités dans les eaux de l’océan

Jour J pour les contribuables. Ils ont jusqu’à minuit, ce lundi 16 octobre, pour remplir et soumettre leur formulaire d’impôts en ligne à la Mauritiu

Publicité

Selon la Chairperson du Mauritius Institute of Directors (MIoD), le renvoi de Juan Carlos Fernandez Zara est justifié. Mais elle concède que l’affair

Formerly known as Mara Delta, Grit is in strong financial position. The property income fund targets to become one of the top performers on the Stock

Publicité
opinions Économie

On ne sait si sir Harry Tirvengadum a encore de la lucidité ; si c’est le cas, il doit sûrement se cogner la tête contre le mur et regretter amèremen

Le licenciement du Suisse Juan Carlos Fernandez Zara de la tête du Mauritius Institute of Directors (MIoD) ne cesse de faire des remous. Le consul ho

Publicité

Presque un mois déjà que le vol inaugural de Saudi Arabian Airlines a foulé le sol mauricien. Ce qui laisse présager un avenir prometteur pour Mauric

«Nous devons accepter que le pays passera par des moments économiques difficiles.» C’est Vishnu Lutchmeenaraidoo qui l’a dit, ce lundi 9 octobre. Il