2017 verra la mise à exécution des prochaines phases du plan de développement de Bluelife. Avec, entre autres, la mise en valeur de ses terres ou la

C’est à un véritable exercice d’équilibriste auquel se livre actuellement Kriti Taukoordass, Partner à Mazars, nommé enquêteur par la Financial Servi

Publicité

Le pays devance l’Afrique du Sud et le Kenya en ce qui concerne la croissance des salaires réels. Celle-ci s’est chiffrée à 4,5 % en 2015 contre 8,3

L’approche stratégique au secteur manufacturier devrait tenir compte de toute la chaîne logistique plutôt que des seules entreprises manufacturières.

Publicité

Une rangée de palmiers royaux, un mur de pierres taillées. De hautes grilles et des gardiens de sécurité - ingrédients incontournables de la gated co

Reconduit à la tête de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion en novembre dernier, Ibrahim Patel poursuit ses actions qui vont dans le s

Publicité
opinions Économie

Que s’est-il passé en Bourse en février 2016 sur le titre de New Mauritius Hotels (NMH)? Quels sont les jeux de pouvoir et d’argent qui ont mené au t

Pallier la population d’entrepreneurs vieillissante et donner une nouvelle impulsion aux petites et moyennes entreprises (PME) : telles sont les obje

Publicité

Cette stratégie, issue d’une longue préparation, devrait relancer l’économie. Pour certains, il faut à présent «se mettre au travail». C’était le do

«Je le dis toujours. Le marché mauricien reste limité et restreint. Pourquoi ne pas profiter des facilités qu’offre l’Africa Growth and Opportunity A

Publicité
tribune Économie

  La production d’équipements médicaux, ci-dessus chez Natec Medical Ltd, fait partie des secteurs identifiés par la Stratégie nationale d’exporta

Parlez-nous de votre visite à Maurice et de l’apport du Centre de commerce international dans l’élaboration de la «National Export Strategy». L’obje

Publicité

Aurélie Leclézio dirige MCB Microfinance, un organisme qui offre du micro-crédit. Cette société a accordé 700 prêts pour une valeur de Rs 154 million

Augmenter la contribution des Petites et moyennes entreprises (PME) à 52 % du PIB. Faire passer la part de l’emploi dans les PME de 55 % à 64 %. Fair