Espion

Avec le soutien de

Les histoires d’espionnage ne sont pas nouvelles. Avant les Indiens ou les Chinois, les Américains, dans les années 80, exerçaient une surveillance serrée des hommes politiques mauriciens. Washington s’était persuadé que le MMM était un parti communiste susceptible de nuire aux intérêts américains. 

L’ambassadeur américain, Bob Gordon, était l’homme le mieux informé du pays. Il nous avait annoncé, à Kailash Ruhee et à moi, en août 82, que le gouvernement MMM-PSM ne tiendra pas longtemps. L’ambassadeur réitéra sa prédiction, quelques semaines plus tard, aux ministres Bérenger et Ruhee, à Washington cette fois. 

On sait que les ambassades américaines sont des stations d’écoute. Peut-être qu’à Port- Louis, les relations qu’entretenait le leader du PSM, le vice-Premier ministre Boodhoo, avec le général Vernon Walters de la CIA, constituaient leur meilleure source d’information. 

Craignant une quelconque offensive américaine, c’est en l’Inde que le MMM recherchera protection. Je suis dépêché à Delhi où je suis reçu par Mme Indira Gandhi en présence d’un amiral de la marine. L’Inde soutient alors le MMM. La marine indienne surveillera nos eaux territoriales. 

Quand l’alliance explosera quelques mois plus, la même Indira Gandhi à qui l’on a fait croire entretemps que Bérenger fomentait un coup d’Etat contre Anerood Jugnauth, mobilisa son armée pour venir, cette fois, au secours du leader du MSM… 

Incredible India!

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x