Quels changements avec Mauricio ?

Avec le soutien de

Le débarquement du train Mauricio, la semaine dernière, signifie l’entame de la dernière étape de la mise en œuvre du projet Metro Express. L’événement a suscité des réactions diverses sur les réseaux sociaux. Certains commentateurs ont exprimé leur appréciation alors que d’autres ont affiché leurs réserves.

«Nous passons à une autre ère», s’exclame Chant du cygne, alors que Joe est dithyrambique. «We should be very proud and welcome this modern, sophisticated system of locomotion. This is a visible, tangible and valuable asset to the public and to the coming generations», écrit-il.

Les internautes qui sont sceptiques par rapport au Metro Express s’interrogent sur plusieurs aspects du projet. Il y a d’abord le coût. «Kouma Metro Express pou absorb pert ekonomik de lord de Rs 5 miliar par an swit a bann ambouteyaz ?» s’interroge Jacky. Reim, pour sa part, se montre alarmiste quant au coût. «Bientôt, Rs 17 milliards vont doubler, voire tripler», avance-t-il.

Les autorités ont annoncé la gratuité pour les débuts du Metro Express et les trajets par Feeder buses. À cela, Tse répond : «Rien n’est gratuit. Ce sont les contribuables qui vont subventionner.»

Les promoteurs du Metro Express ont évoqué la possibilité que le nouveau mode de transport vienne résoudre notre épineux problème de congestion routière. Des internautes ne sont pas de cet avis. Parce que, selon eux, nos compatriotes ne sont pas prêts à changer leurs habitudes du jour au lendemain. «Les Mauriciens ne délaisseront jamais leurs voitures, Ce projet laisse planer le doute quant à sa profitabilité dans le long terme», affirme Gianluca. Bois Rose, de son côté, prévient que les autorités «pou ogmant pri bis et deklarasyon loto pou fors publik voyaz dan metro».

Jean Albert est, lui, catégorique : «Metro Express is not and has never been a project in view of solving the transport problem in Mauritius.» Jamie confirme : «No one would leave his private car for a much slower tram.»

«229 places debout et 78 places assises», ont annoncé les responsables du Metro Express. Cette nouvelle manière de voyager semble surprendre le public. «This will be a change for the Mauritian traveller who is used to sitting in buses», fait remarquer Vidur.

Les interrogations sont nombreuses. «Eski pou kapav res dibout depi Port-Louis ziska Rose-Hill ?» demande Team. «Oui, car c’est ainsi dans tous les trains/trams du monde», réplique Chant du cygne. Et à Al Bany de conclure : «Si enn voyazer pou rest debout pou plis qui 60 minit, plito bis.»

D’autres commentaires sur le Metro Express se formulent sur fond d’alignement politique. «Another PTr project which MSM shamelessly copied, made a mess out of it», fait ressortir Calife. Mais, Seb, veut raisonner le commentateur : «Politicians are politicians, none better than the others.»

Devant ces opinions tranchées, Jacky avance sa part de vérité : «The country, whether under the former or the present regime, hasn’t planned the most appropriate means of transportation.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires