Supercopter escorte Peroomal Veeren jusqu’aux toilettes

Avec le soutien de

Après s’être rendu chez le dentiste pour se faire poser une dent en plaTuiiinnee sertie de diamants, d’émeraudes et autres pierres précieuses. Après s’être rendu en cour pour demander le divorce parce que sa femme ne lui rendait plus visite en prison. Peroomal Veeren a été escorté en hélico jusqu’aux toilettes d’un hôtel cinq-étoiles, apprend-on à l’instant.

Le prisonnier, qui occupe la cellule-suite-deluxe-villa-all-inclusive, selon la légende urbaine, avait une envie extrêmement pressante, lâchent des sources autorisées. «Les toilettes de la prison étant bouchées, nous avons dû le transporter à l’hôtel d’urgence, pou li koul enn béton, un bronze.»

Le Chetak - alias Supercopter -  a ainsi été dépêché, tout en sachant qu’une sortie de l’hélico coûte environ Rs 27 000 (sans TVA) au contribuable. «Pa ti kapav faire li atann.»

«Tout s’est bien passé, il a fait deux gouttes de pipi et trois petites crottes, elles ressemblaient à des ‘bundia’. Il était content, soulagé», poursuivent nos sources.

Par ailleurs, pour se remettre de son divorce et trouver une nouvelle compagne, nous apprenons que Peroomal se rendra dans une clinique, demain, en Chetak toujours, où il se fera greffer des cheveux. Hormis l’hélico, 16 tanks, de 35  chars de guerre, 36 sous-marins, 40 avions de chasse - style top Gun - conduits par des pilotes de l’armée américaine, ainsi que 69 navires seront déployés.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x