L’inénarrable Rutnah

Avec le soutien de

Jamais la prestation d’un parlementaire, à l’Assemblée nationale, n’a été autant commentée. Celle du député Ravi Rutnah, dans le cadre des débats sur la réforme électorale, a indigné des internautes. Ces derniers ont octroyé à l’élu de Piton–Rivière-du-Rempart des qualificatifs peu honorables. «This man should join Parti Malin!» s’exclame Lepep. Deva L. trouve que le député «pe fer clown dan lasemble national». Ce que confirme Eagles Eyes : «This is the first time I’ve seen a political clown in our parliament.»

D’autres internautes sont d’avis qu’il s’agit là «d’un bouffon cher payé» et dont le comportement est parfois pénible à supporter. «What a pathetic clown! This guy is a pain to watch and to listen to», affirme JB. Et Emaad2 d’aborder l’aspect financier en avançant : «It’s a real despair that this member costs the taxpayer Rs 2,6 M per annum.» D’autant que, selon Tony Lingiah, «he has brought the House into disrepute».

Cependant l’opinion trouve que Ravi Rutnah n’est pas le seul parlementaire-bouffon. «C’est un rigolo comme tant d’autres dans ce gouvernement», déclare Zorro. «Et comme certains autres dans l’opposition», ajoute La Bassecour. Jiva, lui, conclut que «des députés ne sont que les bouffons».

Des Mauriciens sont tellement déçus de la performance des parlementaires que certains s’interrogent sur la motivation des élus. «Est-ce qu’ils sont là pour faire avancer le pays ou pour faire le clown ? C’est triste de voir les gens payés avec notre argent venir plaisanter au Parlement», avance Sailendra. «All the debates were very cheap and not mature. Can’t believe that I’m actually paying taxes to sustain the salaries of such idiots», fait remarquer Unhappy voter.

Des électeurs semblent regretter leur choix aux dernières élections. «We have elected clowns», affirme l’un d’eux. Mais Maveric lui répond : «Unfortunately in the next election we will re-elect those morons again». Fred ajoute : «They will be replaced by the same bunch the electorate booted out in 2000 and 2014». Boss 64, pour sa part, avance que «spending tax payers’ money on such bags of wind is a waste of resources».

C’est, sans doute, la raison pour laquelle King appelle à réfléchir sur «le niveau de nos dirigeants et sur notre indulgence ou manque de discernement lors du choix de nos représentants à chaque élection». Judge dread rappelle que «we deserve the MP that we vote for». Mais Pingala K. insiste : «Such incompetent politicians, their intellectual paucity is very telling and certainly not befitting to our august Assembly».

Quoi qu’il en soit, le spectacle de Rutnah a marqué des électeurs. «Heureusement que le ridicule ne tue pas», dit Zapata. «Merci Ravi pour le show!» lance Johnny Cash.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires