Zoli Mamzel et entente cordiale

Avec le soutien de

Navin Ramgoolam, Xavier Duval, Alan Ganoo et Steve Obeegadoo prétendront, sans doute, que la «photo de famille» prise lors de la cérémonie de lancement du livre de feu Moonindra Nath Varma au Gymkhana Club le vendredi 2 novembre est dénuée de signification politique. Les internautes ne partageront pas cet avis. Surtout que l’ex-Premier ministre a évoqué une entente cordiale entre le Parti travailliste (PTr) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD). Ils y voient les premières approches pour une alliance électorale entre les partis des leaders pris en photo. «Ah bon. Koz kozer rekumanser», note The Observer alors qu’un autre internaute s’exclame : «Zoli ti mamzel PMSD pe gagne pointerr travailliste !»

La démarche du leader du Parti travailliste est décriée. «Is Navin Ramgoolam wooing PMSD that has been rejected by MSM?» se demande GNU. «Li pe courtize n’importe ki parti pou li sov so la po», répond Soleil. «Aux abois il courtise la girouette toujours prête à s’allier à nouveau avec le camp adverse selon les vents porteurs pour jouir des fastes du pouvoir !» fait remarquer Riverwalk.

Xavier Duval qui change de partenaire à chaque élection générale n’est pas épargné. JohnnyCash critique ce qu’il perçoit comme de la duplicité de la part du leader de l’opposition. «Son récent combat pour un recensement ethnique et contre les membres de l’Electoral Boundaries Commission nous rap- pelle qu’il n’avait rien à dire sur ces sujets alors qu’il était le Deputy Prime Minister.»

Les dissidents du Mouvement militant mauricien (MMM) en prennent aussi pour leur grade. Aneel note qu’Alan Ganoo a changé de statut : «From accredited agwa to zoli tifi.» Quant à la présence de Steve Obeegadoo, elle pousse Aneel à écrire : «Disgusting to see Steve on same platform as that of Navin Ramgoolam.» Ex-militan coltar, pour sa part, ajoute, : «Dégoûtant si Jeeha rant dan sa boulliabaisse la.» Et Factual de rétorquer : «Ine fini rentré. Get li dimin matin Octave Wiehe ek bann travayis.»

Ces commentaires témoignent du rejet des alliances politiques. Il semblerait que les électeurs en sont fatigués. Des commentateurs souhaitent ardemment que la population revoie sa manière de voter. «On garde espoir que les Mauriciens cesseront de constamment changer ‘bonnet blanc en blancbonnet’», écrit Telescope. Sailendra, lui, se met à rêver: «Si les Mauriciens pouvaient un jour voter pour un parti politique neutre qui n’a jamais fait d’alliance, là les choses changeront.»

Si dans un camp l’on prépare une alliance, cela donnera des raisons à ceux d’en face de ne plus s’embarrasser pour conclure la leur. Ainsi, note JohnnyCash, «les partis se regrouperont pour affronter les élections. Le MMM n’aura pas d’autre choix que de s’allier au MSM». Le pays sera ainsi appelé, à nouveau, à choisir entre deux blocs qui ont souvent des mésalliances. Dans ce cas «esperons ki la population pense bien avant donne li so vote», conclut l’internaute Ani.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires