Respecter l’enfance

Avec le soutien de

Le décès, la semaine dernière, de Ruwaidah, une fille de 13 ans, mariée et enceinte, bouleverse de nombreux Mauriciens. «It’s a crime, she was still a kid», constate Justice. «The death of this girl is tragedy», regrette BAI. Rasiksd, pour sa part, est péremptoire : «I call this child abuse or child exploitation.»

 Cependant, il ne suffit pas de s’indigner. «We need a law against child marriage», estime Tse. «This is rape and should not be allowed. No child should suffer like this», ajoute Sam.

 Ce cas tragique médiatisé porte un coup à l’image du pays. «It’s sad to say but Mauritius is kinda already a barbaric society!», affirme Vox Populi. Joseph, lui, rappelle que «dans certains pays, ça s’appelle viol sur mineur de moins de 15 ans».

En effet, dans tout pays, l’État doit assumer pleinement ses fonctions régaliennes. L’une d’elles est d’assurer le maintien et le respect de l’ordre public. Pourtant, «the current law of the country is violated but the authorities don’t bother», constate Abimanu Mathoorasing.

 Mal inspirée, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus a déclaré : «L’île Maurice inn fel sa zanfan-la.» La réplique d’Ani est cinglante : «Sé zot, bann politisien ek bann rélizié, ki finn met péi dan trou.» Et Mike 9955 d’ajouter : «Why doesn’t the minister ask CDU to initiate an inquiry about this case?» Alors que Nabeeboccuss demande : «What steps will the government take, so that these kind of problems do not crop up again?»

 Cette requête est peu de chose par rapport à ce que réclament d’autres internautes. «19-year-old Casanova should be arrested. So, should the four parents and the priest officiating», avance MP. Bella le soutient : «Both sets of parents should be prosecuted for allowing underaged sex.»

 L’époux et les parents de la défunte ont évoqué leurs convictions religieuses pour justifier le mariage à 13 ans. Justice leur répond : «Mo enn musulman… Mo pa konpran kouma enn imam inn kapav aksepté sa.» Mais Maurice étant un État laïc, le droit a préséance sur les préceptes religieux. «Ces mariages religieux ne devraient pas passer au-dessus des lois», rappelle Carreau.

Cependant, il ne faudrait pas que des irresponsables trouvent dans ce drame une occasion de médire de la religion d’autres compatriotes. «This incident should not be used as a pretext by some to denigrate a particular community. We should not create dismay and hatred in our society», fait remarquer Observer 56.

Ce mariage d’une fille de 13 ans trouble l’opinion. Elle s’interroge sur la perte de nos valeurs. «Where are family values and morals? What’s happening to the teaching of Moral Instruction in our schools?» se demande Gee. «We need to educate our society to leave outdated and deplorable practices», répond Sam alors qu’Une femme qui pense trouve que «cela incombe aux parents et à l’école de guider l’enfant».

Élever un enfant, c’est surtout l’orienter et respecter son enfance. Ce que Tse résume dans son post: «Les bann zanfan viv zot lanfans.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires