Figir dipin rasi

Avec le soutien de

Tu «riz» jaune ? Ils te prennent pour une nouille ? Zot gat makaroni ? Leurs mesures, c’est de la daube ? Pourquoi ta face ressemble-t-elle à «enn dipin rasi» ? Mince, tu as maigri, tu as fondu comme du beurre sur du pain grillé.

Dis-moi donc, qui te mène à la baguette ? Quel est l’encroûté qui t’a pompé ta joie de vivre ? Tu sais, tu peux te confier à «la mie» que je suis. Je suis là pour te remonter le moral, même si je sens que je vais avoir du pain sur la planche. Mais te voir ainsi me fait trop de «pain(e)».

Quoi ? On essaye de t’enlever le pain de la bouche alors qu’on favorise les «roder bout», les cousins, les cousines ? «Maison» ne mange pas de ce pain-là nous, voyons ! Que peut-on faire ? On ne va quand même pas arrêter de s’indigner pour une bouchée de pain. Tu n’es pas du genre à entrer dans le moule, toi.

Tu n’as même plus envie de mettre la main à la pâte ? Ce sont des «burg(l)ers» ? Les jeunes chômeurs sont au pain sec et à l’eau ? Tu enrages et t’as envie d’enfourner des gens ? Non, ma petite brioche, calme-toi, pas la peine de faire un cake (aux raisins) nerveux à cause de cela.

Allez, viens dans mes bras, petit porte-monnaie, viens que je te serre la ceinture. Je comprends l’essence de ton mal-être, mais remets un peu de diesel dans ton moteur et continue à «pez néné bwar délwil, pet pétrol».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires