Soodhun, bon débarras !

Avec le soutien de

«Good riddance!» Ce commentaire de l’internaute Rajiv Sobhee résume le sentiment prédominant chez nos concitoyens, après la déclaration faite en début de soirée vendredi dernier, par le Premier ministre. Celui-ci avait indiqué que d’un commun accord avec lui, Showkutally Soodhun avait décidé de quitter le gouvernement. Colo, lui, trouve que le politicien doit aller plus loin : «Grand débarras pour le pays. Espérons ki astere li démissionner du Parlement.»

Depuis, les élections générales de décembre 2014, le vicePremier ministre et ministre du Logement et des terres a fait de l’outrance sa marque de fabrique. Il tient des propos incendiaires, fait arrêter une personne qui a révélé ses manquements, expulse d’une réunion une autre qui l’a l’interrompu et rentre de mission en jet privé. Des Mauriciens dégoûtés par ces excès se disent aujourd’hui soulagés : «Soodhun, out of Government. Maintenant on peut respirer mieux», dit Hel.

Comme il n’était ni sanctionné, ni rappelé à l’ordre, Showkutally Soodhun a cru bénéficier d’une impunité à toute épreuve. C’est ainsi qu’il s’est mis à pousser le bouchon un peu plus loin à chacun de ses écarts : annonce de rupture des relations diplomatiques entre Maurice et le Qatar, menaces de mort contre le leader de l’opposition et finalement le discours dénigrant et stigmatisant des Mauriciens d’une communauté spécifique.

Aux yeux de nombreux internautes, le dernier acte est de trop. D’où les commentaires justifiant son exclusion du conseil des ministres. Chak estime que «Showkutally Soodhun est une honte pour la communauté mauricienne. C’est un homme du passé. Nous ne pouvons tolérer des propos et des actes racistes et misogynes.»

Cependant les commentateurs de l’actualité se rappellent que Soodhun n’est pas le seul politicien qui se montre irrespectueux des principes. «Il y en a d’autres qui doivent mind their language, and their behaviour», signale Hel. Lui faisant écho, Zulfikhar rappelle que «certains autres politicards tiennent des propos sexistes … sans oublier celui qui avait ricané des propos minables!»

Les internautes, perspicaces, se sont souvenus que c’est le rôle du chef de l’État de prévenir toute atteinte à l’harmonie sociale et de tout entreprendre pour préserver l’unité nationale. Dans ce contexte, la présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim, en prend pour son grade. «Une fois de plus, le silence de la présidente fait écho. Personne ne sait si elle réside toujours à Maurice», s’interroge De rerum natura. Les réponses fusent. Elles sont lapidaires : «Presidente vazafler. Inn met ziss pou fer zoli», estime Zamalak. « Biblo ki ena au Château du Réduit», ajoute Watchman. Et Rudy de rappeler les absences prolongées du pays d’Ameenah Gurib-Fakim. «Presidente pa coner kan li moris, kan li dehor…»

Enévitablement, pour la comparaison, les lecteurs reviennent sur le rôle éminemment positif joué par l’ex-président Cassam Uteem au plus fort des événements qui ont marqué le pays, il y a quelques années. «Pa bliyé Cassam Uteem ti dessan lor terrain en plein bagar/emet 99 pou fer la paix», rappelle Preetum.

C’est dans la lignée de la démarche entreprise par Cassam Uteem, il y a 18 ans, que s’inscrivent de nombreux internautes. Leurs commentaires sont de véritables raisons d’éspérer. «Nous aspirons au vivre ensemble, à la paix et aux valeurs universelles des droits de l’homme. Oui le communalisme est un anti-humanisme. On doit combattre l’intolérance religieuse et raciale sous toutes ses formes», déclare Chak. Pour sa part, Preetam donne un conseil judicieux : «Just be someone who is not racist and respect all others... Be an example for yourself and even if others don’t follow your example, you know who u are truly.» Et Yannick Noah de renchérir : «Be true to oneself... I do not care if others are racist, but I shall not treat others poorly because they are not same as me. Be tolerant and understanding.» Pour conclure, Maurice Chevalier a trouvé une belle citation du Mahatma Gandhi : «God made the world big enough for everybody.»

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires