Le début de la fin ?

Avec le soutien de

Et l’oscar du meilleur acteur est décerné à… Peroomal Veeren ! Alors là, chapeau. En une sortie, il détrône notre sheik local dans la colonne des déclarations fracassantes. Déjouant toutes les prédictions et défiant toutes les attentes, c’est avec sérénité qu’il nous déclare que Pravind Jugnauth finance le trafic de drogue.

«Chelou», dirait l’autre. Cette «révélation» est si surprenante qu’elle semble invraisemblable, surtout de par le fait que ce gouvernement est à l’origine des grosses saisies de drogue, dont une saisie record d’héroïne au port. Mais Monsieur Veeren, et Raouf Gulbul dans tout ça ? Pas un mot ne filtre.

C’est sûr que là, Pravind Jugnauth a les mains plus liées que jamais pour réclamer la démission du Chairman de la Gambling Regulatory Authority. Stratégie ? En tout cas, si c’en est une, elle est bien pensée. Toutefois, voyons plus grand.

Quelles peuvent être les répercussions d’un tel témoignage sur l’image de Maurice ? Comment nouer des relations diplomatiques solides avec de telles allégations proférées contre le chef du gouvernement ? Les jours à venir semblent funestes pour Pravind Jugnauth.

Entre les scandales qui jouent à saute-mouton, l’ombre de l’affaire MedPoint, les manifestations syndicales qui s’enchaînent et tous les soupçons de liens entre le trafic de drogue et le MSM, est-ce le début de la fin pour le leader du parti soleil ? En tout cas, c’est à présent au commissaire de police, Mario Nobin, de se réveiller et d’agir en toute indépendance, comme l’exige la Constitution du pays, pour initier les enquêtes qui doivent être initiées.

Si à Maurice la situation ne semble pas près de s’améliorer, elle l’est encore moins sur le plan international. Le petit jeu de Donald Trump face à la Corée du Nord commence à prendre une tournure inquiétante. D’un côté, bombant le torse, l’un riposte et veut prouver que les États-Unis sont la plus grande nation mondiale, possédant une force militaire gigantesque, et en face, rempli de vantardise, l’autre poursuit sa quête d’armement nucléaire et cherche la bagarre. Pourtant, ce qui serait souhaitable, c’est un dialogue ouvert entre dirigeants afin de ne pas sombrer dans l’obscurité que l’on ne connaît que trop bien !

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires