La Présidente reste la cible favorite mais Gérard Sanspeur arrive avec force

Avec le soutien de

La Présidente Ameenah Gurib-Fakim reste la cible favorite des internautes qui ne cessent de réclamer sa démission. Trois des cinq articles de La Sentinelle, les plus commentés touchent à la Présidente mais l’affaire New Mauritius Hotels et les trois véhicules mis à la disposition du fils de Showkutally Soodhun et du MSM ont fait des incursions sur la pelouse du château du Réduit. Toutefois, d’après une nouvelle tendance, le «super conseiller» Gérard Sanspeur est sur le point de se joindre au hit-parade.

L’article Ten reasons why she must go de Touria Prayag publié dans Weekly jeudi dernier a eu l’effet d’une bombe suscitant plus de 150  commentaires à mardi soir. Si certains défendent la Présidente, la grosse majorité des commentaires vont dans la direction d’une démission. Les internautes dressent un certain nombre de raisons qui justifient une démission, l’une d’elles étant l’engagement personnel de la Présidente à faciliter l’octroi des licences d’opération aux compagnies d’Alvaro Sobrinho.

Un internaute, Simon, discutant avec le populaire Ploum Ploum, ne manque pas d’évoquer la partisannerie politique de la Présidente citant sa déclaration suivante à la station de télévision CNBC Africa où il est question du parti politique, le Muvman Liberater, qui l’avait sponsorisé : “… The party that was presenting me was a very small party… it was like a battle between David and Goliath…We had against us two major parties and we saw that we had won with a landslide.”

L’internaute tikoulou va plus loin que les autres, affirmant que le ‘pisseur’ Anerood Jugnauth n’attend plus que la démission de la Présidente pour qu’il s’installe à nouveau dans le château du Réduit. 

L’annonce du retrait  de la présidente du Planet Earth Institute (PEI), loin de calmer les ardeurs, a au contraire provoqué des commentaires incendiaires.
 
L’internaute Kisasasa y va fort dans ses propos : Too little too late Madame. How dare you talk about responsibility when you have been so irresponsible yourself. Since when does the office of the President deal with investors??? So Sobrinho did not know where to go and what institutions he has to go to for investments !!!!! He wanted to use you to fast-track his applications and you did !!!! Why was he granted safe passage at the airport??? How much time did he and his clan spend at The Chateau?? You know what you need to do’.

Plusieurs internautes se demandent, à juste titre ailleurs, pourquoi la Présidente a démissionné du PEI si cette institution n’a rien à se reprocher. Voici le commentaire de devirer mam à ce propos:  If you have nothing to do with Alvarogate, you should not have resigned from PEI. This prove that you are involved in. I say you must go from reduit. Un point c’est tout’.

La pétition présentée par l’opposition pour réclamer la démission de la présidente est aussi largement commentée. Des internautes proposent ainsi au leader de l’opposition Xavier-Luc Duval de poster cette pétition sur Internet afin d’attirer la plus large participation populaire possible.

Quant à la saga New Mauritius Hotels, les avis sont partagés mais les coups bas pleuvent aussi. Ainsi si Kevin demande à la FSC de «faire la lumière au plus vite lor bannes sources financement Mardemootoo ek Dezir ti ena pou acheter bannes actions...» ses remarques déclenchent aussitôt cette vive réaction de Ponzi : «Ti pou bon si ti faire la lumière lors plus ki Rs 100 millions ki ti disparaitre l’année dernière dans compte NMH quand ex cfo ti transfert largent dans compte en dehors maurice.»

Les trois voitures impayées d’Iframac avec le MSM et les Soodhun comme bénéficiaires suscitent aussi l’engouement des internautes.  Rajesh dira ceci: ‘It seems that Mr Sodhun has a habit to live beyond his means .... Hospital bills unpaid at Apollo, cars unpaid at Iframac and he has the culot to come and teach lessons to the rest of the population when his life is not in order!’.

Libreinfo commente pour sa part en ces termes : «Alle couma banne la finne dilapide Rawat. 19 millions pour campagne, loto pas payer et capave enna lotte encor qui nous pas conner. Zotte finne faire pareil couma sarkozy prend l'argent Khadafi et apres tue li. Mette la main lors la tete mama, garcon qui faire pas lors C...» 

Mais tout ce beau monde risque maintant d’être détrôné par Gérard Sanspeur. Avec son demi-million comme salaire mensuel, il revient en force. Voici comment l’internaute Smilestone résume la situation : «Si sa boug la pa ti exister ti pou bisin invente li sinon Maurice fini couler. Ki kalite unique li capave ete pou siege lor tous sa banne board la. Li possib pou li assume autant responsabilite avec professionalisme. Li bisin pe assizer pe beze casse sans rien faire. Nou pa blier ki li zis ene conseiller PM lafnet. Derriere ena plis ki 10 encore. Combien PM lafnet avec so banne conseillers pe coute la population par mois pou dirige sa pays la. Si pa appele sa dilapidation fonds public couma pou appele sa. Zot pe mette la main dan la gorge ti dimoune. Mentalite typique MSM».

Ce qui suscite davantage d’indignation, c’est la tentative de Gérard Sanspeur d’expliquer ses salaires et sa phrase malheureuse qu’il ne pourrait être payé comme un meter reader. Ce qui amène l’internaute Goonda  à dire ceci : ‘Sanspeur...Sanstoupet... et Sanslamourpropre! This genius is unique in the banana Republic of Mauritius!”

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires