Affaire Kistnen: Roshi Bhadain déplore un système mafieux à quatre niveaux

Avec le soutien de

Lors de l’audition en cour de Moka, aujourd’hui, Me Roshi Bhadain a tenu à faire ressortir qu’il existe un système mafieux à quatre niveaux. Sont concernés en premier lieu des personnes «with power at top level». En deuxième lieu, poursuit l’homme de loi, des hommes d'affaires qui décrochent des contrats à des prix très élevés. Puis, des agents politiques qui ont travaillé lors des élections générales et qui agissent en tant que facilitateurs dans l’octroi des contrats. Et, finalement, des hommes dont les services sont retenus pour «assassiner ceux dont les efforts n'ont pas été reconnus et qui menaçaient de tout divulguer».

Me Roshi Bhadain a en outre déploré l'opération mafieuse à travers des courriels. Le constable Jean Marie Norbert Manoovaloo devait confirmer que les mèls portent sur une transaction pour l’octroi du contrat des rapid test kits, et que Soopramanien Kistnen agissait comme intermédiaire entre les compagnies concernées, le ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, et le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Publicité
Publicité

Depuis la mort de Soopramanien Kistnen, les événements se sont enchaînés. Yogida Sawmynaden, l’ancien ministre du Commerce dont le nom a été cité à plusieurs reprises, a démissionné, de même que le no. 1 de la STC. Pendant ce temps, chaque nouvelle comparution pendant l’enquête judiciaire vient avec son lot de rebondissements. Retrouvez tous les articles relatifs dans notre dossier.

D'autres articles »
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x