Uber à Maurice: «Bann sofer taxi pou gagn pli boukou larzan», dit Gayan

Avec le soutien de

Le ministre du Tourisme a eu une rencontre avec la compagnie Uber et il a fait comprendre à ses interlocuteurs que pour s’implanter à Maurice, il leur faudra l’aval des opérateurs de taxi. C’est ce qu’a révélé Anil Gayan dans une déclaration à la presse, ce jeudi 20 septembre, après l’annonce de la tenue du Festival Kreol. Il a par la suite énuméré les avantages de l’implantation de cette compagnie pour les Mauriciens et les chauffeurs de taxi.

Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x