Rapport Lam Shang Leen: pour Mario Nobin, «personne n’est parfait»

Avec le soutien de

Il y a eu «beaucoup d’émotions, beaucoup de passion» depuis que le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public, vendredi 27 juillet. Sauf que pour le commissaire de police, les gens ne font pas nécessairement preuve de «jugement». Raison pour laquelle «nou pé atan tou zafer cool down». À la suite de quoi «nous prendrons les mesures qui s’imposent en temps et lieu». Mario Nobin intervenait ce mercredi 1er août, à l’issue d’une cérémonie marquant le 251e anniversaire de la police mauricienne.

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires