Me Ajay Daby: «La liberté de la parole doit être revue au sein du Parlement»

Avec le soutien de

«Je suis content que le résonnement des magistrates s’est fait sur la base de l’assessment of facts et non uniquement sur l’assessment of law…» Ce sont là les propos de l’homme de loi, Me Ajay Daby, représentant de Yodhun Bissessur dans l’affaire MedPoint. Le bénéfice du doute a été accordé à ce dernier et Anerood Jeebodhun dans cette affaire ce jeudi 26 juillet. Une décision favorablement accueillie par l’homme de loi. Ce dernier qui est toutefois d’avis qu’il faut revoir la liberté de la parole au Parlement.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires