Gurib-Fakim: «Une fois le tissu social menacé, le peuple mauricien a dit non à l’intolérance»

Avec le soutien de

La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a fait un plaidoyer pour l’unité nationale ce mardi 14 novembre lors d’une réunion du corps religieux à la State House. Questionnée sur son silence par rapport à la démission de Showkutally Soodhun qui a proféré des propos à relent communal, elle a déclaré que la présidence a un devoir de réserve. «Ena bann zafer bizin fer discretman.»


Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires