Mort du policier Hurreechurn en cellule: «Aucun juge ne voudra prendre d’autres responsabilités»

Avec le soutien de

Lors de la Private Notice Question (PNQ) axée, entre autres, sur la mort du policier Arvind Hurreechurn en cellule, le Premier ministre sir Anerood Jugnauth a fait comprendre qu’il ne comptait pas demander à un juge d’ouvrir une enquête à ce sujet. Il répondait à une question supplémentaire du député travailliste Shakeel Mohamed qui a suggéré que quelqu’un d’indépendant se charge d’ouvrir une enquête sur la mort du policier, ce mardi 22 novembre.

Le leader de l’opposition Paul Bérenger voulait avoir des détails sur les policiers et les membres de la Very Important Person Security Unit (VIPSU) arrêtés dans les affaires de drogues. Le Premier ministre a indiqué que depuis 2014 jusqu’au 18 novembre 2016, 21 policiers ont été arrêtés dont un VIPSU posté devant sa résidence. Avant d’ajouter : «Je n’ai aucun contrôle sur les policiers postés chez moi».

Ecoutez le live de Ruth Rajaysur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires