Calogero: «Les paroles, c’est ce qui fait mieux vieillir une chanson»

Avec le soutien de

Joint au téléphone de La Réunion où son concert a eu lieu vendredi soir, Calogero nous a répondus. Il sera chez nous pour un unique concert, le vendredi 14 octobre à 20 heures, au J&J Auditorium.

Vous revenez à Maurice après un premier concert en 2010. Quels souvenirs gardez-vous du public mauricien?

J’ai beaucoup aimé le public mauricien. Je l’ai trouvé très chaleureux. En 2010, j’avais proposé un concert acoustique si je me souviens bien. J’avais trouvé que les gens étaient très attentifs. C’était la première fois qu’ils me voyaient. C’était une grande découverte pour eux comme pour moi.

Comment sera le concert que vous nous proposerez la semaine prochaine?

Cette fois, ce sera un concert différent. La première fois, j’étais seul sur scène. Cette fois, je serai accompagné de trois musiciens. Ce sera un concert avec un répertoire qui sera davantage en accord avec les titres que connaît le public mauricien. Je vais présenter les titres de mon dernier album, Les feux d’artifice, mais également mes anciennes chansons telles que Face à la mer ou encore En Apesanteur et Si seulement je pouvais lui manquer. Le public aime ces chansons et les attend lors de mes concerts.

Sera-t-il différent des autres concerts de votre tournée?

Non pas tellement mais le lieu n’est pas le même. Les gens ne seront pas les mêmes et pour moi, chaque concert est différent.

Vous êtes en tournée depuis plus d’une année. Comment se déroule-t-elle? Avez-vous vécu des événements qui vous ont marqué?

La tournée se passe très bien. Elle a été pleine de joies et surtout assez longue. Mon album a rencontré un joli succès. Donc quand un album marche bien, les tournées sont forcément plus longues et ce sont toujours des moments rêvés pour un chanteur. Il n’est écrit nulle part qu’un album doit rencontrer un public et quand cela se passe, c’est magnifique. Nous avons eu des concerts en plein air que j’ai adorés. Des concerts qui se sont terminés avec de vrais feux d’artifice en été dans des villages pendant que je chantais la chanson Les Feux d’Artifice, c’était très sympathique.

Votre album «Les Feux d’artifice» est disque de diamant. Selon les critiques, c’est un succès que vous n’avez pas connu depuis votre troisième album. Qu’est-ce qui, selon vous, explique un tel engouement de la part du public?

Je pense qu’il y a certainement une attente de la part de mon public. Et puis, je suis revenu à mes fondamentaux. Ce sont des chansons qui touchent le cœur des gens. Il y a des chansons assez sociales aussi sur l’album, des chansons qui parlent de violence comme Un jour au mauvais endroit, des chansons sur des familles recomposées… ce sont des chansons qui ont touché les gens.

«Un jour au mauvais endroit» est un peu le single qui a lancé votre album. Parlez-nous de ce titre. Pourquoi avoir composé cette chanson qui parle de meurtre?

C’est une chanson qui parle de violence. C’est un drame qui s’est passé là où j’ai grandi. À cause d’un mauvais regard, on s’est entretué. Ce n’était pas du grand banditisme. Ce n’était pas de grands voyous. Ce sont des gamins qui se sont entretués. Cela m’a beaucoup choqué. C’est aussi représentatif de la violence, qui est de plus en plus présente dans notre société, qui est de plus en plus banalisée. C’est très inquiétant pour un père de famille comme moi. J’ai quatre enfants. J’avais besoin de le dire, de le décrire en chanson.

 «Avoir des doutes, c’est normal. Les doutes sont sains dans tout parcours et toute carrière.»

Vous œuvrez en solo depuis plus de 15 ans. Qu’est-ce qui, selon vous, explique votre pérennité?

Je pense que c’est la sincérité. Je ne cherche pas à me créer un personnage. Je suis mon propre personnage. Je ne mens pas aux gens. J’ai beaucoup de sincérité dans la musique. Ce qui fait, je crois, que je suis reconnaissable. Le public reconnaît cette sincérité. J’espère aussi que c’est parce que mes chansons sont belles.

Quel regard jetez-vous sur la nouvelle génération d’artistes français?

Il y a des artistes que j’aime bien tels que la petite Louane. Elle est charmante, elle a une très jolie voix. Il y a aussi de nouveaux groupes que j’aime bien tels que Feu ! Chatterton. Les jeunes gens ont beaucoup de talent.

Vous attachez beaucoup d’importance aux paroles dans les chansons. Pensez-vous que les jeunes qui débutent ont le même sentiment?

C’est très important les paroles dans les chansons. Nous l’avons vu avec Stromae, qui est un chanteur qui parle aux jeunes et qui, en même temps, a des textes profonds. Les textes sont toujours très importants. C’est ce qui fait peut-être mieux vieillir une chanson quand elle a de la profondeur.

Si vous deviez choisir entre la mélodie et le texte, qu’est-ce qui devrait être plus fort?

Je pense que les deux sont très liés, mais je crois que c’est sur la mélodie qu’on s’arrête immédiatement. C’est d’abord la mélodie qui attire notre attention. Et c’est ce qui fait qu’après, on réécoute une chanson et qu’on en tombe amoureux. Donc, c’est d’abord la mélodie, ensuite le texte.

Avec les années, est-ce plus difficile de durer? N’avez-vous jamais eu de doutes sur votre carrière musicale?

Oui, je pense que c’est ainsi dans tous les métiers. Le plus difficile, c’est de durer. Mais bon, on peut dire qu’aujourd’hui, j’ai un certain acquis… je l’espère. Ce serait très rassurant dans ce genre de métier en tout cas. Avoir des doutes, c’est normal. Les doutes sont sains dans tout parcours et toute carrière.

Votre tournée se termine bientôt. Quels sont vos projets pour 2017?

Pour 2017, ce sera un nouvel album. J’ai déjà commencé à travailler dessus et je vais en profiter pendant que je suis à la Réunion pour continuer le travail.

Une collaboration avec un artiste mauricien vous tenterait-il?

Oui, pourquoi pas? Je suis très friand de collaborations.

Un message particulier pour vos fans?

Je suis ravi de les retrouver après ce premier concert acoustique et de leur proposer un concert différent. Je suis sûr que nos retrouvailles seront inoubliables.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires