Chagos: le haut-commissariat britannique dément Olivier Bancoult

Avec le soutien de

«Le gouvernement britannique n’a pas offert £20 000 au Groupe réfugiés Chagos pour décourager la présence de M. Bancoult dans la délégation mauricienne à New York». Déclaration de Claudia Garland, haut-commissaire par intérim britannique qui donnait la réplique au président du Groupe réfugiés Chagos, lundi 3 octobre. En effet, dans une déclaration, dimanche, Olivier Bancoult a fait comprendre qu’il aurait subi des «pressions britanniques» dont une proposition de £20 000 qu’il aurait refusée.

L’avis consultatif demandé par l’Etat mauricien à la Cour international de justice (CIJ) sera capital dans le combat pour le combat de Maurice sur l’archipel des Chagos. Nous vous proposons tout un dossier sur les divers articles qui ont été publiés sur le sujet. La parole aux Chagossiens, les revendications auprès de diverses instances, ou encore l’intervention de SAJ devant la CIJ…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires