Zaredhin Jaunbaccus passe ses derniers jours à la NTA

Avec le soutien de

Zaredhin Jaunbaccas ne sera plus à la présidence de la National Transport Authority (NTA). Le ministre des Infrastructures publiques, Anil Baichoo, a décidé de ne pas renouveler son contrat.

Encore une tête qui tombe dans un des corps parapublics du pays. Cette fois, ce sont les absences répétées de Zaredhin Jaunbaccas qui lui coûtent son poste.

En 2007, il ne se rend pas au travail pendant plusieurs mois. En conséquence, à l’époque, le salaire du président de la NTA est gelé. Zaredhin Jaunbaccas contre-attaque. Il conteste cette sanction en poursuivant l’autorité dont il tient les rênes pour Rs 100 000 de dommages.
Toutefois, le gouvernement n’a pas jugé cette attitude du président de la NTA convenable. D’où le non-renouvellement de son contrat.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires