Xavier Duval annonce que le recrutement des personnes handicapées sera une obligation

Avec le soutien de

L’Etat veillera au respect du Training and Employment of Disabled Persons Act (1996), qui obligatoire le recrutement de personnes handicapées par des sociétés comprenant au moins 35 employés.

Le ministre de l’Intégration sociale et de l’Economic Empowerment, Xavier Luc Duval, a l déclaré que les entreprises employant au moins 35 employés seront contraints a recruter des personnes handicapées. C’était lors du lancement officiel d’une organisation non-gouvernementale (ONG), le Circle Charitable Trust, à l’Audi Zentrum, à Réduit, dans la soirée du jeudi 11 juin 2010.

&nbspXavier-Luc Duval a profité de la présence de nombreux représentants d’entreprises engagées, à travers le Circle Charitable Trust, dans le Corporate Social Responsibility (CSR), pour lancer un appel dans ce sens aux sociétés du pays.

«J’aimerais demander aux employeurs de recruter des personnes handicapées. C’est un devoir. Selon la loi, 3% du personnel de toute entreprise de 35 employés ou plus doit être constitué de personnes handicapées. Mais toutes les compagnies ne se conforment pas à cette loi. Mon ministère veillera dorénavant à ce que ce soit le cas», a averti le ministre de l’Intégration sociale et de l’Economic Empowerment.

«Je pense que si toutes les entreprises respectent cette loi, cela permettra grandement aux personnes handicapées à Maurice d’être ‘empowered’. Un appel est lancé aux employeurs. Mon ministère fera un sondage dans quelques mois pour vérifier quelles sont les sociétés qui y ont répondu. Des mesures seront ensuite prises envers les contrevenants pour les contraindre à respecter la loi», poursuit-il.

Outre cet appel aux employeurs, Xavier-Luc Duval a également annoncé que son ministère accordera beaucoup d’attention aux enfants des régions défavorisées, aux enfants de rue ou aux handicapés, dès 3 mois jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de la majorité.

Le ministre est d’avis que s’ils sont pris en main dès leur plus tendre enfance, cela évitera bien des problèmes 15 à 20 ans plus tard. A cet effet, davantage de crèches, par exemple, seront créées pour des enfants jusqu’à l’âge de 5 ans.&nbsp «Cela libérera, par la même occasion, leurs mères afin qu’elles puissent travailler, lancer des entreprises et percevoir des revenus», a-t-il ajouté.&nbsp

Xavier Luc Duval a aussi présenté l’organisation de «l’Espace Rencontres CSR», qui aura lieu le 28 juin prochain au Centre Vivekananda, à Pailles. Ce sera l’occasion pour les ONG ayant besoin de financement pour la mise en œuvre des projets, de rencontrer les compagnies voulant s’engager dans la CSR. Ces dernières pourront ainsi choisir parmi les projets des ONG, ceux qu’elles seraient intéressées à soutenir financièrement. Mais Xavier Luc Duval fait ressortir que son ministère s’assurera que tous les efforts ne soient pas concentrés dans les mêmes domaines.

Par ailleurs, les Assises de la Pauvreté seront également tenues bientôt. Elles auront pour objectif «d’impliquer toute la population dans le social», à sensibiliser les citoyens à aider régulièrement ceux autour d’eux qui ont besoin d’aide. Des spécialistes seront invités à y donner des conférences et le problème de la pauvreté sera étudié par secteur. «La pauvreté est l’affaire de tous», a ajouté le ministre de l’Intégration sociale et de l’Economic Empowerment.

Interrogé sur les déclarations de Xavier-Luc Duval aux entreprises, Hervé Ng Fo Yan, président du Circle, indique qu’en 20 ans d’existence, son organisation a financé, notamment, plusieurs projets en direction des enfants et des personnes handicapées. En 2009, elle a, par exemple, fait des dons à la Fondation pour l’Enfance Terre de Paix et à l’Association d’hébergement pour les personnes inadaptées. Selon son président, le Circle et le Circle Charitable Trust ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires