Von Mally : Amendements au système électoral à Rodrigues avant le prochain scrutin régional

Avec le soutien de

La loi sera amendée pour enlever la proportionnelle du mode d’élection à l’Assemblée régionale à Rodrigues. C’est le ministre Nicolas Von Mally qui l’a annoncé lors du meeting de son parti, le 1er mai. Serge Clair, le chef de l’opposition réclame des élections immédiates.

Le ministre de la Pêche et de Rodrigues laisse comprendre que les élections régionales dans l’île ne sont pas pour bientôt. Nicolas Von Mally, qui est aussi le leader du Mouvement Rodriguais (MR), a déclaré qu’il faudra revoir le mode d’élection à la proportionnelle avant le prochain scrutin. Il a fait cette déclaration lors du meeting du 1er mai organisé par son parti à Mourouk.

Nicolas Von Mally a annoncé à ses partisans que les autorités se penchent déjà sur les amendements à apporter à la législation régissant les élections régionales. « Le Premier ministre a déjà accepté qu’il faut des amendements à la loi encadrant les élections à l’Assemblée régionale avant de tenir les élections », a-t-il dit.

Le député Christian Leopold et le chef commissaire Gaëtan Jabeemissar ont aussi pris la parole à ce rassemblement.&nbsp Le leader du MR estime que le système proportionnel a introduit de l’instabilité politique à Rodrigues. Il est d’avis que ce mode électoral n’a pas marché et ne marchera pas. C’est pourquoi, dit-il, que la proportionnelle n’y a pas été introduite à Maurice

De son côté, Serge Clair, le leader de l’Organisation du peuple de Rodrigues (OPR) avait réuni ses partisans à Malabar. Il a réitéré sa demande pour des élections régionales immédiates. Il est d’avis que l’Assemblée régionale actuelle n’a plus de légitimité, après la démission de tous les élus de l’OPR, il y a quelque temps.

Le député Francisco François et Franchette Gaspard, qui a démissionné de ses fonctions de membre de l’Assemblée régionale, se sont aussi adressés à l’assistance.

Le Front Patritiotique Rodriguais (FPR) de l’ex-chef commissaire Johnson Roussety avait réuni ses partisans à l’île Michel dans le sud de Rodrigues. Lors de ce rassemblement il a aussi été question d’élections régionales qui doivent être organisées le plus vite possible selon les orateurs qui se sont adressé à l’assistance. Johnson Roussety a critiqué les nombreuses visites ministérielles à Rodrigues.

Les observateurs à Rodrigues affirment que le MR et l’OPR ont réuni sensiblement une foule de même importance, alors qu’on aura noté un affaiblissement du côté du FPR. Le parti de Johnson Roussety avait pourtant réuni une bonne assistance lors de son meeting de lancement au début de l’année.

La Rédaction
Avec Benoit Jolicoeur

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires