Vive altercation à Cité-Joachim : quatre arrestations et trois blessés, dont un policier

Avec le soutien de

Une violente dispute, opposant deux groupes de jeunes et d’adultes, a éclaté dans les rues de Cité-Joachim, Forest Side, hier le lundi 27 décembre dans la soirée. Bilan : trois blessés, dont un officier de police, affecté au poste de Curepipe.

Quatre suspects ont été interpellés et relâchés sous caution. Une accusation provisoire d’agression sur un policier a été logée contre eux, à l’issue de leur comparution devant le tribunal de Curepipe, ce mardi matin.

Il est environ 19h10, à Cité-Joachim. La police de Curepipe reçoit un appel à l’effet qu’un groupe d’environ 25 personnes, armées de sabres et de barres de fer, s’étaient rendues chez une habitante de la région, à la suite d’une vive altercation entre le frère de celle-ci et un autre homme.

Sous la supervision du chef-inspecteur Gokool, la police de Curepipe, l’Emergency Response Service et des éléments de la Special Support Unit sont mobilisées pour calmer les protagonistes. Cependant, les rues de Cité-Joachim se transformeront très vite en champ de bataille.

Pris de colère, les fauteurs de trouble commencent à saccager le domicile en face duquel ils s’étaient massés. Certains officiers qui ont essayé de s’interposer ont même été pris à partie. La SSU réussit, tant bien que mal, d’apaiser la situation. Au final, quatre personnes seront arrêtées et libérées sous caution.

La police compte appréhender d’autres suspects.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires