Virulente sortie de Nita Deerpalsing contre le rédacteur en chef de l’express

Avec le soutien de

Nita Deerpalsing, la directrice de communication du Pati Travailliste (PTr), qui animait un briefing de presse ce mardi 6 avril à Pailles, en a profité pour critiquer Raj Meetarbhan, rédacteur en chef de l’express.

Cette sortie a occupé une grande partie de ce point de presse qui servait, par ailleurs, à annoncer les activités de l’Alliance de l’Avenir. Nita Deerpalsing n’a pas dérogé à son habitude. En effet, la directrice de communication du PTr, qui animait ce point de presse en compagnie de Maurice Allet du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) et Showkatally Soodhun du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM), a tiré à boulets rouges contre le quotidien l’express et son rédacteur en chef. Elle dénonce le manque «d’objectivité de ses opinions».

La directrice de communication du PTr semble avoir la critique facile. L’éditorial de Raj Meetarbhan «La revanche de Jyoti», daté du mardi 6 avril, n’a pas été au goût de Nita Deerpalsing. Dans cet article, le rédacteur en chef de l’express dénonce «la chasse au sorcière qui était ouverte au lendemain des élections… La Cour suprême a ordonné au Sugar Investment Trust de verser Rs 8 millions à Jyoti Jeetun, ancienne directrice de cette institution, pour renvoi injustifié. Elle a toujours soutenu que son limogeage était lié à des considérations partisanes», peut-on lire dans les colonnes de l’express de ce mardi 6 avril.&nbsp

Les mots de Raj Meetarbhan dérangent et semblent avoir vexé Nita Deerpalsing. «C’est connu qu’après la victoire, un gouvernement amène avec lui ses compétences. Certains ont la décence de démissionner avant qu’on leur dise de partir», explique Nita Deerpalsing. Ainsi, l’apport de nouvelles compétences au sein de corps paraétatiques par le gouvernement du jour justifierait «cette chasse aux sorcière.»

De plus, Nita Deerpalsing indique, à titre de comparaison, «combien d’opinions outrageux l’express a-t-il écrit en 1982, alors que le Mouvement Militant Mauricien procédait à un nettoyage au sein de la fonction publique…», se demande la directrice de communication du PTr.

Enfin, Nita Deerpalsing a donné quelques détails sur les activités de l’alliance PTr-MSM-PMSD. Ainsi, l’on a pu apprendre que Navin Ramgoolam assistera à un congrès de jeunes travaillistes le mercredi 7 mars à Triolet. Et que la campagne de l’alliance sera officiellement lancée le vendredi 9 avril lors d’un meeting à la municipalité de Port-Louis.

Outre la virulente sortie contre l’express, Nita Deerpalsing a également commenté la situation au sein de l’alliance MMM-Union Nationale (UN)- Mouvement Mauricien Social Démocrate (MMSD). «Il y a un manque de mobilisation de la part de nos adversaires. Il y a un germe d’instabilité au sein de cette alliance. Ils se bagarrent pour les postes de numéro 2 du gouvernement, celui de la présidence et de la vice-présidence. On ne sait toujours pas qui sera aligné comme Premier ministre. On a entendu qu’ils se partageront le poste de Premier ministre. Deux ans pour l’un, deux ans pour l’autre et un an pour un autre», conclut-elle.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires