Viols d’adolescentes : deux cas rapportés à Chemin-Grenier et Grand-Bel-Air

Avec le soutien de

La police de Mahébourg a initié une enquête sur le cas de vol allégué par l'adolescente de 16 ans.

Elle a été violée alors que son bourreau avait placé un sabre sous sa gorge. C’est ce qu’a rapporté une jeune fille de 16 ans au poste de police de Mahébourg durant le week-end. A St-Pierre, durant cette même semaine, cette fois c’est une adolescente de 13 ans qui a rapporté que son père l’aurait violée…

Son père aurait incité un jeune homme de 20 ans à la sodomiser. Et il l’aurait par la suite à son tour violée. Ce sont là les allégations faites par une jeune fille de 13 ans au poste de police de Saint-Pierre, jeudi dernier, 19 septembre. Quelques jours plus tard, à Mahébourg cette fois, le samedi 21 septembre, une autre jeune fille, âgée de 16 ans, a rapporté à la police qu’un sexagénaire a abusé d’elle.

Selon l’adolescente de 16 ans, les faits remontent au 3 septembre. Dans sa déposition, elle a expliqué qu’elle se tenait près d’une rivière lorsque le sexagénaire, qui est un habitant de la localité, s’est approché d’elle en catimini avant de lui placer le sabre sous la gorge et de la violer. Ce dernier est toutefois toujours en cavale. La police de Mahébourg a ouvert une enquête et les recherches pour retrouver le suspect se poursuivent activement.

Le père, 40 ans, dénoncé par sa fille de 13 ans pour viol, a pour sa part été arrêté par la police. «C’est tout à fait faux, ce ne sont que des fabulations», a-t-il affirmé à la police. Tandis que l’adolescente soutient, elle, qu’un jeune homme d’une vingtaine d’années l’a sodomisée, sous les incitations de son père. Et que ce dernier l’aurait également violée.

Le père comparaîtra en cour de Moka, ce vendredi 27 septembre, pour sa motion de remise en liberté. Dans ses explications à la police, le père soutient notamment que sa fille subirait un traumatisme de la part de l’amant de son ex-femme. Selon nos informations, la jeune fille aurait en fait aussi fait des allégations de viol contre son beau-père.

Selon nos recoupements d’information, les parents sont séparés depuis bientôt dix ans. Cette habitante de Chemin-Grenier aurait passé quelques jours, en janvier, chez son père qui habite à St-Pierre. C’est durant ce séjour qu’elle aurait été violée par son père et sodomisée par un jeune homme présent chez ce dernier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires