Vente à la criée : le prix du poisson communiqué aux pêcheurs par messagerie

Avec le soutien de

Bientôt les pêcheurs locaux pourront vendre leurs produits aux prix dictés par le marché, et non selon les prix décidés par des intermédiaires appelés banians.

L’entrée en opération imminente du Fish Auction Market au Fort-Williams, les Salines, s’accompagnera d’un développement de taille pour les pêcheurs locaux. Mieux, le Fish Auction Market pourra contribuer à faire disparaître les risques d’exploitation que subissent les pêcheurs locaux actuellement.

Il s’agit de la mise en route d’un système d’échanges d’information par messagerie concernant les opérations qui se dérouleront au niveau du Fish Auction Market. « Grâce à un terminal, il sera possible au pêcheur local à qui un code sera remis, de recevoir des messages lui indiquant le prix auquel le poisson est vendu. Mieux, le nom des poissons sera affiché sur l’écran de son portable en kreol », précise Jean-Yvon Thépaut, conseiller au ministère de la pêche et responsable de l’organisme servant de trait d’union entre l’Union européenne et les producteurs locaux de produits de mer.

Ce développement est la conséquence directe de l’intégration de la technologie dans un domaine qui jusqu’à tout récemment se faisait de vive voix. La vente à la criée est de nos jours informatisée. L’île Maurice n’échappe pas à cette avancée technologique.

L’introduction de ce centre de vente vient instaurer un certain équilibre sur le marché de la vente du poisson. Ainsi, le prix de vente du poisson ne sera plus l’affaire des acheteurs seulement. La vente du poisson sera désormais soumise aux lois d’un marché qui s’articule autour de l’offre et de la demande. A terme, le recours à la vente du poisson à la criée devrait normaliser le prix du poisson.

Qu’à cela ne tienne, la rentrée en opération du Fish Auction Market va constituer une avancée substantielle pour le secteur de la pêche. Cette opération permettra également aux acheteurs étrangers d’évoluer sur le marché local de la vente et de l’achat du poisson. Mieux, les achats pourront se faire en ligne et les intentions d’achat seront enregistrées en ligne également.

« Le déroulement des opérations au niveau du Fish Auction Market sera répercuté en temps réel en Europe par le biais du site où sont affichées toutes les criées espagnoles, la Marca Bella », précise Jean Yvon Thépaut.

&nbsp

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x